Deux projets signés jeudi à Rabat entre le Maroc et la France : Vers la création de profils qualifiés en muséologie

Deux projets signés jeudi à Rabat entre le Maroc et la France : Vers la création de profils qualifiés en muséologie

Développer les métiers du musée et du patrimoine, tel est l’objectif de la convention de partenariat qui a été signée jeudi à Rabat entre le Maroc et la France.

Inscrite dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans le domaine des musées, cette convention a été signée entre la Fondation nationale des musées en collaboration avec l’Institut national du patrimoine, l’Institut français du Maroc et le MuCEM, l’Université Mohammed V de Rabat et l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine.

En effet, cette convention porte sur la formation dans le domaine muséologique à l’instar de la conservation, la restauration et d’autres aspects de la recherche scientifique «L’objectif de cette convention est d’avoir des équipes et des profils qualifiés qui permettraient de gérer ces lieux», a indiqué dans ce sens Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées. Philippe Barbat, directeur de l’Institut national du patrimoine, a souligné pour sa part que «ce partenariat permettra de développer les métiers du patrimoine et des musées dont notamment la direction, l’encadrement et la restauration.

Cela permettra d’avoir des profils avérés qui permettraient de mettre en valeur le patrimoine marocain». Par ailleurs, durant la même journée a été signée une lettre d’intention entre la ministre de la culture et de la communication de la République française, Françoise Nyssen, et Mehdi Qotbi. Et ce, à l’occasion de l’organisation d’une exposition intitulée «La Méditerranée et l’art moderne», initiée avec le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou. Cette exposition aura lieu du 24 avril au 27 août 2018 au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat.

«C’est une grande exposition qui accueillera tous les grands noms de la peinture, dont Picasso, Matisse, Miro, Braque, Dali… Tous ceux qui font l’histoire de la modernité de l’art plastique», ajoute le président de la Fondation nationale des musées. Il faut noter que ces deux projets rentrent dans le cadre de la visite officielle de la délégation française qui accompagne le Premier ministre français, Édouard Philippe.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *