Du 11 au 15 septembre : Rabat ira au-delà du jazz

Du 11 au 15 septembre : Rabat ira au-delà du jazz

La soif des amoureux de bonnes mélodies et de rythme jazzy sera bientôt assouvie. Du 11 au 15 septembre 2013, Rabat abritera la 18ème édition du festival Jazz au Chellah offrant aux mélomanes des rencontres musicales alliant le Maroc et l’Europe. A voir la programmation que ce partenariat culturel nous promet, le résultat sera sans nul doute enivrant. ALM vous en sert un avant-goût. 

Dans les imposantes enseignes du site historique Chellah défileront des artistes des plus talentueux. La magie de l’ouverture d’un tel rendez-vous culturel ne peut être sans surprises. Pour ce, les organisateurs ont réservé la date du 11 septembre 2013 afin de faire découvrir au public du festival une jeune formation suédoise appelée «Naoko Sokata Trio». On dit d’elle que, bien que très jeune, elle serait dotée d’une maturité artistique rare.

Il en serait de même pour ce qui est du débit, de la beauté de son jeu ainsi que les compositions qu’elle interprète. Sur cette même scène se rencontreront par la suite jazz européen et musique marocaine représentés par la chanteuse de la musique soul et gnaouie, Oum et le groupe français Papanosh qui se décrit comme étant un «répertoire acoustique au son et à la créativité brutes, démonstration d’énergie primitive où s’entrecroisent et se confondent klaxons urbains et chants d’oiseaux». Une chose est sûre, cette rencontre pouvant être frénétique, n’est pas à manquer. 

Les deux directeurs artistiques, Jean Pierre Bissot et Majid Bekkas ont choisi pour la soirée du 12 septembre le Quartet Fugara qui, dans une déclaration, mise gros sur leur interaction avec le public et déclare dans ce sens : «La musique doit être captée et interprétée aussi bien par les musiciens que par leur public». En seconde partie de soirée, le prix Zyriab et grand joueur de luth, Driss Maloumi, donnera écho aux rythmes et cultures amazighs en invitant sur scène avec lui Karima Maloumi dont la voix porteuse ne laissera pas le public indifférent. La troisième soirée du festival aura sa propre touche méditerranéenne.

Elle sera animée par les Italiens du Nuevo Tango Ensamble. S’ensuivra la rencontre entre Tamara Obrovac Quartet, formation croate et slovène, et Rachid Zéroual Ensemble qui a donné une autre dimension au jeu de flûte orientale. Le lendemain de cette balade méditerranéenne se produira dans l’enceinte du Chellah le Savina Yannatou Salomico Quartet, groupe grec. Du Tango suivra avec le duo tenu par  Klaus Paier & Asja Valcic qui ira à la rencontre du jazz soufi de Karim Kadiri Trio. Quant à la clôture, elle sera assurée par les Andalous de Daniel Casares « Guernica 75 »,  les Finlandais du Sextet Gourmet et le Bnet Houariyat Quartet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *