Du théâtre amazigh au profit des Marocains résidant à l’étranger

Du théâtre amazigh au profit des Marocains résidant à l’étranger

Cette démarche vient en application des dispositions constitutionnelles qui consacrent l’amazigh comme langue officielle de l’Etat et un patrimoine commun à tous les Marocains sans exception.

Douze troupes théâtrales amazighes s’apprêtent à présenter une cinquantaine de spectacles durant la saison 2018-2019 au profit des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Une action initiée par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration en partenariat avec l’Institut royal de la culture amazighe (Ircam). Ceux-ci ont mis en place un programme de tournées théâtrales amazighes au profit des MRE dans plusieurs pays d’accueil. Ainsi, la cérémonie de lancement officiel de ce programme aura lieu le 22 octobre 2018 à Skhirat.

«Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’entreprise menée par le ministère pour développer l’offre culturelle envers les MRE. Elle vient en application des dispositions constitutionnelles qui consacrent l’amazigh comme langue officielle de l’Etat et un patrimoine commun à tous les Marocains sans exception», explique le ministère chargé des MRE. Et d’ajouter qu’un «accord de partenariat a été signé, récemment, entre le ministère et l’Ircam pour asseoir un mécanisme permanent de consultation et de coordination pour promouvoir la langue et la culture amazighes auprès des MRE». Dans ce sens, un comité mixte, composé de représentants du ministère et de l’Institut, a été chargé de fixer et de mettre en œuvre des actions conjointes. «Ce comité a procédé à la sélection de pièces et troupes théâtrales issues des différentes régions du Royaume. Différents genres de théâtre ont été pris en compte. Des pièces ont adopté la comédie comme style pour divertir le public en alliant ironie et comique.

D’autres ont opté pour la tragédie, souvent empruntée à la vie quotidienne et au patrimoine populaire. Certains ont privilégié le style «abstrait» comme expression théâtrale, basée sur des outils artistiques inspirés de l’imaginaire et de la sémiologie et favorisant des expressions physique et verbale selon un langage poétique, émotionnel et narratif», explique-t-on. «En combinant ces différentes expressions théâtrales amazighes, toutes les pièces de théâtrale qui seront présentées, lors des tournées théâtrales, aux Marocains du monde, visent à promouvoir la culture amazighe et sa place dans la construction identitaire marocaine. Le ministère a fait appel au théâtre amazigh en raison du fort potentiel humain, littéraire et artistique dont il regorge et eu égard à sa créativité et sa performance.

Grâce à son encadrement, l’Ircam a joué un rôle déterminant dans ce processus par le biais de l’attribution du prix annuel, ainsi que l’organisation des sessions de formation, de festivals et d’expositions». Conscient de l’enjeu que représente la dimension culturelle pour le renforcement des liens des ressortissants marocains avec leur pays d’origine et de la pluralité de leurs attentes et besoins, le ministère a consacré un espace important au volet culturel dans son entreprise envers les MRE. Ainsi, plusieurs programmes et activités se sont déroulés, tout au long de l’année, au profit de cette catégorie de concitoyens, tant au Maroc que dans leurs pays de résidence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *