Ecouter

Yvan Karagueuzian : L’Amore Bello
Nostalgie, c’est la première chose que l’on ressent en écoutant l’album «L’Amore Bello» d’Yven Karagueuzian. Les dix morceaux de ce disque nous transportent en douceur à l’époque glorieuse de la chanson italienne. Des ballades romantiques qui sont parfois joyeuses et parfois tristes, aux chansons rythmées qui restent toutefois softs, Yven Karagueuzian veille à garder la même ambiance. Il nous livre ainsi un album mélodique qui regorge de sentiments forts (gaieté, mélancolie, tendresse…) où tout le monde s’y trouvera. L’artiste compte aussi à son actif un single qu’il chante en 4 versions (français, italien, franco-corse et arabe) intitulé «Je parle de toi» dans laquelle il rend un vibrant hommage à son père. Il s’agit d’une chanson douce où le son de la guitare épouse la voix gracieuse du chanteur-compositeur pour donner naissance à une balade émouvante.

Vitaa : à fleur de toi
A l’heure où tout le monde pointe son nez à la télé pour y raconter sa vie, Vitaa a choisi elle de la chanter et de l’écrire… A 23 ans cette jolie fille aux origines italiennes, n’a pas fini de nous surprendre. A fleur de toi, son 1er album est le fruit d’une belle histoire d’amour avec la vie. Princesse déchue des temps modernes, Vitaa a trouvé refuge dans la musique et l’écriture. Des maux et puis des mots et puis des démos… Des maquettes, des esquisses de chansons, souvent pleines de chagrins qu’elle écrit dans sa chambre après les cours. C’est Dadoo qui le premier la convie à chanter un de ses refrains, viendront plus tard des duos avec Rohff, Sinik, et Diam’s avec le titre Confessions Nocturnes. Une évidence s’impose : Vitaa est une plume qui a de la voix, elle a su toucher le cœur du public…

Arno : Jus de box
«Je voulais faire un disque avec un esprit rock. Tu vois le bazar ?» Arno est de retour avec un album fort, très fort !! Ce nouvel album d’Arno s’intitule "Jus de Box", et au-delà du jeu de mots, il est tentant d’y voir un résumé de la carrière du musicien belge, qui a eu le loisir de toucher à une multiplicité de styles tout au long de son parcours. «Cet album est comme un jukebox, dans le sens où chaque morceau est différent» explique-t-il. «Il y a un peu de mon passé: les seventies, les eighties, du TC Matic et aussi beaucoup de maintenant…»

Rickie Lee Jones : The evening of my best day
The Evening Of My Best Day marque le retour inespéré de Ricky Lee Jones à la composition. Au cours des six années qui ont précédé sa sortie, l’ancienne égérie du folk ne s’était fendue que d’un album live et d’un disque de reprises, préférant se consacrer à sa vie familiale. C’est finalement la situation politique internationale qui l’a poussée à reprendre les armes musicales. Cet opus s’inscrit dans une perspective post-11 septembre comme une charge au vitriol anti-Bush. Ce qui est d’emblée évident, dès le premier titre, l’explicite "Ugly Man" relayé par des prises de positions sans ambiguïté ("Tell Somebody-The Patriot Acts Now"). Produit par Steve Berlin (Los Lobos), l’ensemble navigue entre funk sophistiqué et ambiances jazzy cool, renouant par là même avec ce qui fit le succès de ses deux premières œuvres.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *