Écouter

La chanson française aux rythmes flamencos

Victoria Abril, l’actrice espagnole préférée des Français a décidé avec son tout récent opus intitulé «O la la !» d’adapter quelques standards de la chanson française aux rythmes flamencos. Ainsi certains titres s’y prêtent parfaitement comme «Mes hommes» de Barbara, ou «Le jazz et la java» signée Claude Nougaro. A côté de ces deux-là, pour reconnaître «La Javanaise» made in Gainsbourg, ou la fameuse «Vie en rose» de Piaf, il faut bien souvent tendre l’oreille ! C’est tout dire si elles ont été réarrangées !  mais cela ne remet nullement en question le talent irradiant de Victoria Abril , ni ses qualités d’interprétations, uniques. Côté chansons en espagnol, il n’y en a qu’une, et elle clôt l’album. Ecrite par elle-même, sur le thème du droit à l’euthanasie, elle nous tire littéralement les larmes.


Peter Cincotti : «East of angel town»

Jeune pianiste auteur compositeur interprète, Peter Cincotti en est déjà à son troisième album réalisé en studio. Avec cette fois, une prise de risques certaine, puisqu’il s’agit du premier à n’être constitué que de chansons originales. Le jeune prodige a donc décidé de changer, pour un temps, de registre avec heureusement un piano toujours très présent. Le tout débouche sur des morceaux exceptionnellement intenses et dynamiques, qui font le lien entre l’ancien et le nouveau. Les paroles, très personnelles, témoignent d’un bel univers dans lequel Cincotti aborde des sujets aussi différents que sa passion pour Los Angeles ( Angel Town ), ou l’amour qui passe ( Cinderella beautiful ).


Un voyage en Inde avec Anoushka Shankar et Karsh Kale

Fermez les yeux et imaginez-vous vivre dans un monde où les raves psychédéliques succéderaient aux récitals classiques et où les personnages romantiques de Bollywood traîneraient dans les salles de rock ! C’est le monde dans lequel naviguent Anoushka Shankar et Karsh Kale: «Breaking under water», le dernier album de ces deux talents uniques en leur genre et tellement visionnaires est comme une bande originale de ce périple dément, de ce voyage moderne, foulant avec bonheur les territoires fertiles de la world music actuelle.
Anoushka fait preuve d’un incroyable talent de claviériste et de parolière. Quant à Karsh, il se distingue comme un compositeur, chanteur, multi-instrumentiste excep- tionnel, puisant comme personne dans le blues, le hip-hop, le jazz et le funk.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *