Égyptologie : Les États-Unis restituent à l’Égypte 19 pièces pharaoniques

Égyptologie : Les États-Unis restituent à l’Égypte 19 pièces pharaoniques

Dix-neuf petites pièces de la tombe du légendaire Toutankhamon, détenues par le «Metropolitan Museum of Art» de New York, ont été rendues à l’Égypte, a annoncé lundi le Conseil suprême égyptien des antiquités(CSE). Dans un communiqué, le secrétaire général du CSE, Mohamed Abdelmaksoud, a souligné que la restitution de ces objets est intervenue au terme de négociations entre les autorités américaines et égyptiennes, qui ont été couronnées par la signature d’un mémorandum d’entente entre le Metropolitan Museum of Art de New York et le CSE. D’après le ministère égyptien de la culture, il s’agit de pièces dont la taille varie entre 1 et 90 cm et qui ont été volées dans les années 30 de la tombe de Toutankhamon, pharaon de la XVIIIe dynastie, présumé mort vers l’âge de 18 ans après avoir régné une dizaine d’années il y a plus de 3.000 ans. Depuis des années, l’Égypte exige, sans succès, la restitution d’œuvres majeures comme la célèbre pierre de Rosette, qui a permis de percer le mystère des hiéroglyphes, exposée au British Museum de Londres depuis plus de 200 ans. Elle voudrait voir également revenir le buste de Néfertiti, un chef-d’œuvre de l’art pharaonique détenu au «Neues Museum de Berlin», estimant qu’il a été sorti du pays illégalement. Des milliers d’antiquités ont été dérobés à l’Égypte au cours de la période coloniale et par la suite par des archéologues, des aventuriers et des voleurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *