El Jadida : L’Alliance franco-marocaine devient Institut français en 2012

El Jadida : L’Alliance franco-marocaine devient Institut français en 2012

Que du nouveau. C’est ce que promet l’Alliance franco- marocaine d’El Jadida (AFM) pour les trois derniers mois de l’année. Une période qui sera marquée par le passage d’Alliance à l’Institut français d’El Jadida (IF) à partir du 1er janvier 2012. «Cette intégration au réseau des IF du Maroc vient, d’une part, récompenser plusieurs mois d’efforts d’assainissement et de restructuration de l’établissement et répond, d’autre part, aux attentes d’une population qui aspire à voir nos offres éducatives et culturelles en constante amélioration», indique Ahmed Benhima, président de l’AFM. Cette métamorphose a fortement bénéficié de l’appui de l’ambassade de France et de l’IF de Casablanca. «De par la proximité géographique entre les deux Instituts, de nombreuses actions de formation et d’animation devraient être mutualisées», avance M. Benhima dans ce sens.  Bien avant ce changement, le grand public a rendez-vous, du 7 au 31 octobre, avec l’exposition «Absurdité et réalisme» de Hippolyte JP Soler à la galerie d’art qu’abritent les locaux d’AFM. Les passionnés des débats sont vivement appelés à prendre part au café littéraire qui sera animé, mercredi 26 octobre, par Driss Ksikes.
A leur tour, les toiles de Fatima Zahra El Yamani occuperont, du 3 au 30 novembre, l’espace d’exposition de l’AFM. Des œuvres qui ont pour thème «Regard de femme l’ici et l’ailleurs». Jeudi 24 novembre, l’écrivain Jaouad El Benaissi invite le public à un café littéraire. Durant le mois de décembre, la galerie d’art de l’Alliance accueillera également «Mémoire en exil» de l’artiste-peintre Abderrahmane Benkhalifa. L’art continuera de rythmer les cafés littéraires notamment avec Mohamed El Jerroudi qui présentera, jeudi 22 décembre, son 2ème recueil de poèmes «Cœurs absents». Les cinéphiles ne sont pas en reste du moment que le programme de l’AFM leur propose la projection de 11 courts métrages et un long métrage de différents pays de l’Afrique sub-saharienne. Et ce n’est pas fini. Une vidéothèque, riche en films, documentaires et interviews, vient de voir le jour dans les locaux de l’AFM. De quoi drainer un large public !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *