Entretien avec Jinane Abbadi, Artiste graveuse

Entretien avec Jinane Abbadi, Artiste graveuse

 ALM : Parlez-nous de votre exposition organisée à D’Art Louane en ce mois de septembre…

Jinane Abbadi : Il s’agit de ma première exposition au Maroc. J’expose une série de travaux en compagnie de mon amie Asmaa Akhennouch. Notre choix d’exposer ensemble s’est imposé naturellement par le thème que nous avons, toutes les deux, abordé : la ville de Casablanca, et son espace. S’il s’agit du même lieu, celui-ci est appréhendé différemment, chacune à sa manière, suivant sa propre conception et sa propre charge émotionnelle. Asmaa actionne son appareil photo. Mon mode d’expression est la gravure. La relation intime qui nous lie à la ville de Casablanca est un lien fort et assez complexe.

Vous êtes artiste graveuse multidisciplinaire et passionnée de la culture et l’ethnicité, pourquoi ce choix ?

Je pense que l’art est une quête philosophique et chaque artiste essaye d’exprimer ses émotions, ses pensées et ses idées sur la condition humaine à travers ce qui le passionne le plus. L’écrivain écrit ses idées sur papier et l’artiste les représente visuellement. Je m’intéresse à la culture et l’ethnicité dans une perspective largement sociologique et philosophique. J’apprécie les écrits complexes de nombreuses personnalités influentes, comme Michel Foucault, Jacques Derrida, Gayatri Spivak, Edward Said et beaucoup d’autres.

Qu’est-ce qui caractérise votre travail ?

Mon travail consiste à développer un vocabulaire d’images qui sont liées à la fois au monde de tous les jours et à la sphère imaginaire. Il est basé sur un sous-jacent qui évoque les aspects visionnaires et émotionnels de l’identité et de l’auto-réflexion.

Qu’est-ce qui vous inspire ?

Tout m’inspire : les personnes, les lieux, les mots, la musique, les formes, les couleurs, les textures…

Pourquoi avoir choisi de tracer votre carrière aux Etats-Unis et non pas au Maroc ?

Je suis venue aux USA pour étudier et pour l’instant je vis ici, mais le Maroc est mon pays et mon cœur est toujours là-bas.

Quels sont vos projets ?

Mes projets sont de continuer de me perfectionner, de développer mon vocabulaire visuel, de diversifier mes sources d’inspiration. Le Maroc n’en manque pas…. Quant à mes projets immédiats, je suis en train de travailler sur un livre d’artiste en collaboration avec un poète arabe.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *