septembre 19, 2017

Espace Darja : Les temps forts de la nouvelle saison

Espace Darja : Les temps forts de la nouvelle saison

Résidences, performances, chorégraphies… sont au programme

L’Espace Darja accueille jusqu’au 27 septembre Lea Moro. Cette chorégraphe, basée en Allemagne et en Suisse, sera en résidence pour présenter sa création baptisée «Sketch of Togetherness».

L’Espace Darja culturel consacré à la danse contemporaine dévoile sa nouvelle saison 2017. Au menu, résidences, performances, chorégraphies… A commencer par la résidence d’artistes intitulée «Folkah». Prévue jusqu’au 15 septembre, cette résidence qui se déroule à l’Ecole des Sables au Sénégal réunit les artistes Meryem Jazouli, Malika Zarra et Mehryl Levisse. En jeu, deux interprètes féminines, mêlant corps et voix, partant d’un héritage commun : «la Guedra», la danse du Sahara. «Folkah choisit de déconstruire ce langage extrêmement codifié pour en extraire des éléments proprement chorégraphiques et inventer un nouveau cadre de dialogue entre le corps et la voix», indique-t-on. En effet, cette résidence sera présentée dans plusieurs pays. D’abord au Maroc, en marge du Festival Caravane Tighmert. Ensuite au Centre européen pour les arts de Dresde en Allemagne, et puis au Centre culturel de Belem au Portugal. Outre cette résidence, l’Espace Darja accueille jusqu’au 27 septembre Lea Moro. Cette chorégraphe, basée en Allemagne et en Suisse, sera en résidence pour présenter sa création baptisée «Sketch of Togetherness».

A travers ce travail de recherche, elle questionne la rencontre en tant que pratique artistique. «La pièce Sketch of Togetherness, on peut l’envisager comme une histoire, une situation, un incident, un rassemblement. Ce pourrait être un espace rempli de confessions, d’histoires déchirantes, d’un vrai crime et d’une vie de tous les jours». Lea Moro présentera cette étape de recherche sous forme d’un temps de partage au studio et d’une «conférence dansée» au Goethe Institute de Rabat. Au programme également, «Objets chorégraphiques».

Il s’agit en effet d’un projet de création initié et porté par l’Espace Darja, en collaboration avec quatre chorégraphes marocains et 16 danseurs basés entre Casablanca, Marrakech et Meknès. Ces artistes sont réunis afin de réaliser des formes chorégraphiques et d’assurer un lien constant entre formation de jeunes artistes et création de pièces. A l’instar de ce projet, une tournée prévue par les danseurs de l’Espace Darja du 25 au 30 septembre en Bosnie-Herzégovine. Cette tournée est inscrite dans le programme euro-méditerranéen «Shapers». C’est un projet réunissant chorégraphes, festivals, lieux de résidence ou de formation. Il offre à huit jeunes danseurs venus d’Egypte, du Maroc, de France et d’Espagne l’opportunité de participer à la création d’une pièce chorégraphique interrogeant le rapport à la ville, aux lieux, aux passants, et à l’espace public.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *