Esthétique : Attention aux normes d’hygiène

Esthétique : Attention aux normes d’hygiène

Les pratiques à but esthétique sont devenues une nécessité pour se mettre au diapason des critères de notre époque, d’où la naissance de plusieurs centres de beauté qui attirent les femmes. Le culte de la beauté gagne du terrain donnant ainsi une grande expansion aux métiers et établissements spécialisés dans le domaine. Cependant, les règles d’hygiène ne sont pas souvent appliquées et les clients peuvent courir des dangers énormes. En effet, l’entretien des matériels utilisés au sein des instituts de beauté exige une vigilance constante. D’autant plus qu’il est nécessaire de se plier à des mesures d’hygiène draconiennes afin d’assurer un service de qualité. Un service où la propreté doit être le mot d’ordre. «Je travaille dans le secteur de l’esthétique depuis bientôt une dizaine d’années et il est obligatoire d’assurer un service de qualité où l’hygiène est nécessaire. Cette hygiène doit être assurée dans les moindres détails à commencer par l’établissement, les cabines et tables de massage, ainsi que les différents matériels utilisés», assure Nadia, esthéticienne. «Certes, l’hygiène est exigée mais elle est souvent mal appliquée ou carrément faite sans grand professionnalisme», souligne-t-elle.
«Soigner son corps et son image est devenu une obligation. Et j’ai toujours eu l’habitude de fréquenter des centres de beauté pour des raisons différentes soit pour des séances d’épilation, un gommage, une manucure ou pédicure. Toutefois, j’accorde une importance primordiale à l’hygiène et c’est pour cela que je pose souvent des questions quant aux produits utilisés», explique Sanae. En effet, plusieurs mesures doivent être prises et exigées aussi bien au sein des établissements de beauté que par les clients. Ce qui n’est pas souvent le cas. «Il est primordial d’exiger un maximum de propreté au sein des centres de beauté. Les cabines et tables de massage doivent être désinfectés tous les soirs. De même pour tous les matériels utilisés qui doivent être stérilisés après chaque utilisation. Les cotons et tous autres produits doivent être à l’abri dans des pots fermés jamais à même la poussière. L’esthéticienne doit également se laver les mains et être propre», explique Nadia. Cependant, ces mesures ne sont pas toujours appliquées. «La question de l’hygiène a toujours eu une grande importance pour moi et afin d’être sûre de ne pas courir de danger, je me suis équipée d’une petite trousse personnelle qui contient, entre autres, une pince personnelle. Lors de chaque séance d’esthétique, je prends ma trousse avec moi pour limiter les risques au maximum. De même je m’assure que le matériel utilisé est désinfecté», assure Sanae. Certes, plusieurs clientes ne sont pas averties des risques qu’elles peuvent courir. «J’avais l’habitude de faire des séances d’épilation et de gommage de la peau dans un centre de beauté. Mon voyage dans une autre ville m’avait obligé à avoir recours à un autre centre et j’en garde une grande amertume et colère. Comment aurai-je pu savoir qu’une simple séance de beauté pouvait tourner au drame», souligne Wahiba. «Je me préparais pour participer à une fête de mariage et comme à l’accoutumée j’avais opté pour une séance de gommage et soins de peau et à peine j’ai regagné la maison, mon visage a commencé à enfler. Des taches de rougeur faisaient leurs apparitions sur mes joues, front et menton et je sentais une grande brûlure sur le visage. Il était sûr que le produit utilisé par l’esthéticienne n’était pas de bonne qualité ou carrément périmé. J’avais raté la fête de mariage et ce n’est qu’après un traitement prescrit par un dermatologue que j’ai pu me débarrasser de ces traces de rougeur», souligne Wahiba avec amertume.
En effet, la prise de connaissance et le respect des règles d’hygiène et d’asepsie et des matériels et des locaux sont indispensables. Les objets de coiffure, manucure et autres doivent être entretenus et utilisés de manière à éliminer tous risques de transmission d’affections dangereuses.
Quant aux instruments (rasoirs, tondeuses, ciseaux, etc.), ils doivent être stérilisés et désinfectés après chaque cliente. De même pour les activités d’esthétique corporelle. Les instituts de beauté doivent être munis, de préférence, de matériel à usage unique. Un linge propre (serviettes, peignoirs, etc.) doit être utilisé pour chaque cliente. «Toutes les prestations qui sont effectuées dans les établissements d’esthétique doivent se plier aux normes d’hygiène et de salubrité. Ces centres sont appelés à entretenir leurs locaux et stériliser le matériel. Les clientes doivent fréquenter des instituts où l’hygiène est de rigueur et où les professionnels appliquent rigoureusement toutes les normes adoptées afin de limiter tous les risques allergiques ou infectieux», souligne Nadia.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *