«Etat d’urgence d’instants poétiques», un événement hors les murs pour Rabat-Salé

«Etat d’urgence d’instants poétiques», un événement hors les murs pour Rabat-Salé

Les œuvres de plusieurs artistes prendront place au Jardin d’essais botaniques

C’est une manifestation culturelle initiée par Bouchra Salih, une opératrice culturelle indépendante. Celle-ci a construit ce projet dont l’objectif premier est de créer un nouvel espace éphémère de création, exposition artistique et de partage avec le public de Rabat-Salé et d’ailleurs.

Le Jardin d’essais botaniques de Rabat, l’un des plus beaux lieux écologiques de la ville de Rabat, se transformera en un espace éphémère de création, d’expérimentation et d’échanges. Il accueillera, en effet, à partir du 18 et jusqu’au 28 octobre l’événement «Etat d’urgence d’instants poétiques». C’est une manifestation culturelle initiée par Bouchra Salih, une opératrice culturelle indépendante. Celle-ci a construit ce projet dont l’objectif premier est de créer un nouvel espace éphémère de création, d’exposition artistique et de partage avec le public de Rabat-Salé et d’ailleurs.

«La création artistique est une composante essentielle de la société, et par cet événement, mon désir est d’accompagner et de promouvoir la diversité artistique et la partager avec les différents publics», explique-t-elle. Et d’ajouter que cet événement «questionne la rencontre entre le public et l’œuvre, quelle est la place d’une œuvre dans l’espace public, comment se réconcilier avec la nature à partir de l’art, comment regarder une œuvre hors les murs, quel lien peut créer cet œuvre avec le public, quel est le regard de l’observateur ou du regardeur au Jardin d’essais botaniques». De ce fait, le programme de cet événement est riche et diversifié. A l’affiche, une résidence artistique au Jardin d’essais botaniques. «Photographes, plasticiens, poètes, artistes visuels, artistes sonores, danseurs chorégraphes, chercheurs en littérature seront invités à être dans cet état d’expérimentation».

En effet, à l’issue de cette résidence, les œuvres de plusieurs artistes vont prendre place dans cet espace sous forme d’exposition. Parmi les artistes invités à cet état d’expérimentation on retrouve M’Barek Bouhchichi, Hervé Bernard, Khalil El Ghrib, Laila Hida, Chourouk Hriech, Safaa Mazirh, Youssef Ouchra, Amine Oulmakki, Fatima Zahra Salih, Zouheir Atbane, Taoufiq  Iziddiou et autres. Outre cette résidence, des rencontres et discussions seront au rendez-vous. Au menu, une rencontre prévue avec Jean-Yves Maisonneuve autour de son livre «Secrets de fruits exotiques» à l’Institut français de Rabat et une autre avec Mounia Bennani autour de son livre «Villes-paysages du Maroc». Enfin, une master class avec Hervé Bernard. Celui-ci discutera de l’«Image et réel, mais de quel réel s’agit-il ?».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *