Evénement biennal organisé par l’association Racines : Les états généraux de la culture font escale à Tiznit

Evénement biennal organisé par l’association Racines : Les états généraux de la culture font  escale à Tiznit

La thématique de cette édition, «Les politiques culturelles en régions», s’est focalisée sur l’évaluation de la mise en œuvre de la nouvelle loi marocaine de régionalisation et le rôle des collectivités territoriales dans la mise en place de politiques culturelles territoriales.

La ville de Tiznit a abrité récemment la 3ème édition des états généraux de la culture au Maroc organisée en partenariat avec l’Association Tiznit des cultures urbaines (ATCU) lors de la 8ème édition du Festival Amur’Art. Elle a également accueilli la 2ème rencontre Kahwa sur le cirque et les arts de la rue initiée par le réseau Circostrada.

Depuis 2014, Racines organise chaque deux ans les états généraux de la culture au Maroc. Événement national réunissant des acteurs du secteur culturel, marocains et internationaux, ces états généraux sont dédiés à l’évaluation des réalisations en matière de politiques culturelles entre deux éditions, sur la base d’un travail continu de veille, de diagnostic, d’enquêtes, de mapping, de collecte de données et de rencontres avec les parties prenantes sur l’ensemble du territoire. Ils sont également un moment d’échange d’expertise et de pratiques, de réseautage, entre professionnels, institutionnels et usagers, le tout couplé à une programmation artistique et culturelle ouverte au public.

La thématique de cette édition, «Les politiques culturelles en régions», s’est focalisée sur l’évaluation de la mise en œuvre de la nouvelle loi marocaine de régionalisation et le rôle des collectivités territoriales dans la mise en place de politiques culturelles territoriales.

Chaque édition des états généraux de la culture débouche sur des recommandations pour les politiques culturelles au Maroc mais également sur des projets de coopération avec des partenaires africains, arabes et européens.

Tiznit et la région du Souss-Massa ont accueilli cette année une centaine d’invités (artistes, acteurs culturels, experts, partenaires associatifs…) du Maroc, d’Afrique (Ouganda, Zimbabwe, Sénégal, Rwanda, Burkina Faso, République démocratique du Congo), du monde arabe (Jordanie, Egypte, Liban, Tunisie) et d’Europe (France, Espagne, Suisse, Belgique, Allemagne, Bosnie-Herzégovine, Slovénie, Turquie….).

Pour rappel, les états généraux de la culture bénéficient du soutien de l’ambassade du Royaume de Norvège au Maroc, d’Open Society Foundations, de l’Organisation internationale de la francophonie, de l’ambassade des Pays-Bas au Maroc, de Gazafric, du ministère de la culture et de la communication, de l’Institut Goethe, d’Africalia, de l’Ambassade de Suisse au Maroc, Oxfam au Maroc, Al Karama des eaux minérales et Ebertec.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *