Événement culturel : Coup de projecteur sur le cinéma japonais à Rabat

Événement culturel : Coup de projecteur sur  le cinéma japonais à Rabat

Le cinéma japonais s’invite dans la capitale. Le public rbati pourra découvrir un assortiment de longs métrages qui ont marqué récemment le cinéma japonais contemporain. Cet événement culturel entre dans le cadre des activités culturelles de l’ambassade du Japon qui proposera une sélection d’œuvres les mercredis 12, 19 et 26 décembre 2012 dans la Salle culturelle. En effet, au programme, des films réalisés en 2011 et 2012 dont le fil conducteur est le courage des Japonais face aux problèmes familiaux et les désastres naturels.
 À l’affiche, le film «Quartet!» de Junichi Mimura réalisé en 2012 et prévu le mercredi 12 décembre. À travers ce film tiré du roman «Karutetto!», le réalisateur relate l’histoire d’une famille qui retrouve le lien familial et surmonte ses difficultés grâce à la musique. Le mercredi 19 décembre sera consacré à la projection du film documentaire «Fukushima Hula Girls» de Masaki Kobayashi. Celui-ci dévoile les efforts fournis par les danseuses de la Station thermale «Les Hawaïens à Fukushima» à travers les spectacles qu’elles organisent dans les différentes villes du Japon afin de promouvoir le tourisme dans leur région et de persuader les Japonais de visiter leur Station thermale qui a subi d’importants dégâts après le grand séisme de l’Est du Japon. «Ce documentaire offre une perspective unique sur le potentiel de l’esprit des Japonais et leur grande volonté à surmonter toutes les difficultés comme celle du Grand séisme de l’Est du Japon», peut-on lire dans une note d’information. «Wanko: the Story of Me, My Family and My Dog» de Isamu Nakae sera le dernier film prévu le mercredi 26 décembre. Basé sur des faits réels, ce film relate l’histoire de la famille Noyama qui vit dans la petite île de Miyakejima où ils gèrent une auberge familiale. Leur fils Shin acquiert un chiot qu’il nomme «Rock». Puis, en août 2000, un volcan entre en éruption dévastatrice sur l’île. La famille est forcée d’évacuer les lieux et découvrent que Rock a disparu. Ils commencent une nouvelle vie dans une maison d’évacuation dans la ville de Tokyo, en espérant pouvoir retrouver leur ancienne maison et leur chien perdu à Miyakejima. Après l’évacuation, la famille est confrontée à divers problèmes tels que s’habituer à vivre dans une ville inconnue. Mais malgré tout cela, Shin refuse de renoncer à l’espoir d’être réuni un jour avec Rock.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *