Événement : «Les beausaristes» font leur pause

Événement : «Les beausaristes» font leur pause

Musique, mode, théâtre, danse et concours jeunes talents, la 2ème édition du festival Pause Art se veux multidisciplinaire. Cet événement se tiendra du 4 au 7 mai à Casablanca. Créée à l’initiative de l’Association Pause’Art et l’École supérieure des beaux-arts de Casablanca (ESBAC), cette manifestation aspire à faire découvrir la richesse et la diversité de l’art marocain à travers plusieurs expression artistiques. «La deuxième édition de Pause’Art est plus riche que la précédente. C’est une occasion pour les élèves de l’École des beaux-arts de montrer leurs capacités et leurs savoir-faire et de mettre en pratique les techniques acquises durant leur cursus», a indiqué à ALM Abderrahmane Rahoul, directeur de l’École supérieure des beaux-arts de Casablanca (ESBAC). Selon les organisateurs, Pause’Art a pour objectif de communiquer avec les industriels et leur présenter les capacités de création et de réalisation des futurs diplômés de l’ESBAC. «Tout en créant nombreux partenariats avec les entreprises et épaulée par les artiste marocains, Pause’ Art favorise l’émergence de nouveaux talents parmi les étudiants. Elle profite aussi de son statut pour contribuer à la vulgarisation de l’art à travers les événements publics et les actions sociales menées dans les écoles et orphelinats», explique Chaimaa Bandosse, présidente de l’association Pause’Art. Figure au programme, un concours pour jeunes talents intitulé «Beausaristes Talents» ouvert aux étudiants de l’École supérieure des beaux-arts ainsi qu’au grand public. Ce concours comprend deux compétitions, l’une en peinture et l’autre consacrée à la mode. Trente jeunes artistes participeront à ce concours de peinture, leurs œuvres seront exposées lors de cet événement. Le jury est composé d’Abderrahmane Rahoul, Abdelkrim Ghattas, artistes marocains non moins reconnus. Ces derniers sélectionneront les trois meilleures œuvres. En ce qui concerne le concours de mode, ce dernier a comme thème «Les couleurs flashy». Les concurrents dévoileront leurs créations le jeudi 5 mai lors d’un défilé ouvert au grand public mais aussi aux artistes et stylistes confirmés invités . Entre autres membres du jury, on notera la présence de Jamal Abdennasser, fondateur de FestiMode et Fred Leloup photographe de mode. Outre les compétitions, le festival organise en plein air une série d’ateliers destinés aux public ainsi qu’aux étudiants des autres écoles. Est également prévu un atelier dédié aux enfants de plusieurs orphelinats , ils apprendront les bases de la pratique de l’art durant les matinées du 5, 6 et 7 mai. Ces ateliers initieront les bénéficiaires à la peinture, le dessin, la sculpture, le recyclage, le design, et l’ expression artistique. Les designers Said Guihia et Abderrahman Sijilmassi interviendront le Jeudi 5 Mai dans une table ronde organisée sous le thème «L’architecture au Maroc». Le festival rendra également un grand hommage au regretté Noureddine Kachti ex-professeur d’audiovisuel à l’École supérieure des beaux -arts, journaliste et critique de cinéma. Ce sera le vendredi 6 Mai. Une projection de film et une pièce de théâtre auront lieu à cet effet. Une rencontre sera organisée, le samedi 7 Mai par les lauréats de l’ESBAC sous le thème «Après les beaux-arts…», où ils aborderont leur expérience professionnelle après leur cursus et l’obtention de leur diplôme à L’École Supérieure des beaux-arts.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *