Événement : «Ouverture sur la génération qui vient» à Tanger

Événement : «Ouverture sur la génération qui vient» à Tanger

Une exposition collective intitulée «Ouverture sur la génération qui vient» réunit, jusqu’au 16 août, cinq jeunes artistes peintres marocains à la galerie Espace d’art contemporain à Tanger. Les artistes Bilal Chrif, Rahima El Arroud, Said Afifi, Tarik Farssi et Yasmina Ziyat, sont de nouveaux diplômés en arts plastiques de l’Institut national des beaux-arts de Tétouan, à l’exception d’Afifi qui a approfondi sa formation au Canada. Cette exposition constitue une occasion pour ces jeunes artistes de s’ouvrir sur le grand public dans une ville qui connaît une activité intense en matière d’arts plastiques et qui a depuis longtemps accueilli de grands noms de la peinture au niveau international. Présentant cette exposition, le critique d’art Mostafa Chebbak a décelé l’esprit du «printemps arabe» à travers cet évènement artistique, dans ce sens où il met en vedette «le phénomène de la présence de l’esprit jeune au détriment de la mentalité gérontocratique patriarcale». «Nous sommes enfin face à une jeunesse qui s’efforce, bon an mal an, d’accéder à l’autonomie comme manière de penser, de juger, d’agir et de créer», a-t-il estimé. Il a aussi noté une «sensibilité subjectiviste» présente à des degrés variés chez chacun de ces artistes, qui fait que la création «devient une affaire intimement individuelle tournée essentiellement vers l’intériorité de l’artiste». Divers matériaux et techniques ont été utilisés dans les œuvres de cette exposition, notamment la peinture sur toile, la sculpture sur fer et bois et l’impression sur toile.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *