Exposition à Casablanca : Hommage à Mohamed Fquih Regragui à la galerie HD

Exposition à Casablanca : Hommage à Mohamed Fquih Regragui à la galerie HD

Après plus de dix années d’absence, l’artiste contemporain Mohamed Fquih Regragui est de retour à nouveau à Casablanca. Et c’est à la galerie HD que cet artiste présentera son exposition retraçant son parcours artistique du début des années 60 à nos jours. Celle-ci aura lieu du 22 février au 16 mars 2012. Après des années de recherches artistiques vers l’abstraction, l’artiste Fquih Regragui se passionne pour la nature morte, l’ambiance de la vie quotidienne et des paysages du Nord. Depuis de nombreuses années, Regragui traite le textile qu’il reproduit dans ses toiles figurant des caftans accrochés à un clou. De son œuvre des années 60 seront présentées des natures mortes mettant en valeur le détail du décor traditionnel marocain : vases, fruits, assiettes, autant d’éléments du quotidien auxquels l’artiste confère une noblesse nouvelle. De la même époque, l’artiste livre un portrait de sa femme dans une composition semi-abstraite dont les formes géométriques ne sont pas sans rappeler l’art arabo-andalou. D’un autre côté, une huile sur toile datant de 1985 représente des paysannes sur la pente de Moulay Abdeslam Ben Mchich. Celle-ci traitée à la manière expressionniste témoignera du travail de l’artiste dans les années 80. «Dès les années 90, ce peintre marocain se laisse tenter par le thème du textile qui constitue dès lors une source intarissable d’inspiration. En résulte une magnifique série de caftans qu’il aborde à la manière d’un portrait auquel le détail des différents éléments vient ajouter des touches d’abstraction», indique-t-on dans une note d’information. Par ailleurs, Mohamed Fquih Regragui présentera également deux séries de pastels relevant de l’univers fantastique, qui témoignent de la richesse du répertoire artistique de l’artiste. Il met en scène des batailles de cavaliers hantés par une mort omniprésente. Dans la deuxième série, c’est à travers la mise en scène d’une tempête à Achakar que Fquih Regragui crée un mouvement qui anime les drapés du caftan et insuffle une sensation de vie à la composition.  Longtemps attendue par ses amateurs, cette exposition se veut un hommage inédit à l’artiste Mohamed Fquih Regragui à la galerie HD de Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *