Exposition collective à Casablanca: Quand art et football font bon ménage

Exposition collective à Casablanca: Quand art et football font bon ménage

Chaque artiste, en fonction de sa sensibilité et de son moyen d’expression, s’est saisi du football et des passions qu’il déchaîne selon le mode qui lui convient.

Une vingtaine d’artistes pluridisciplinaires de renom dévoilent, à partir du 26 juin et jusqu’au 6 août, leurs œuvres avec une thématique principale : «Art football», à la galerie L’Atelier 21 de Casablanca. C’est une exposition collective inédite ne réunissant pas moins de 40 œuvres alliant peintures, photographies, portraits, ou sculptures. «Cette exposition collective a pour objectif de confronter les artistes plasticiens au football. Que des artistes s’emparent de ce jeu qui déchaîne si bien les passions que certains n’hésitent pas à le comparer à une religion, cela n’est pas nouveau.

En effet, de nombreux artistes, comme Toulouse-Lautrec, Picasso, Magritte ou Hockney se sont intéressés au football. Ce thème a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs expositions internationales, mais il demeure inédit au Maroc», indiquent à ce sujet les responsables de la galerie. De ce fait, chaque artiste, en fonction de sa sensibilité et de son moyen d’expression, s’est saisi du football et des passions qu’il déchaîne selon le mode qui lui convient. Dans ce sens, «Art Football» donne à découvrir des œuvres d’artistes de renom.

A voir «L’équipe» de Mohamed El Baz. C’est une œuvre photographique qui fait référence aux joueurs de l’équipe nationale marocaine ayant qualifié le Maroc pour la Coupe du monde 2018 en reprenant les numéros des titulaires présents sur le terrain durant le match décisif face à l’équipe de la Côte d’Ivoire. «De dos, en djellabas blanches, on ne distingue que peu de différence entre les membres, hormis les numéros. Ils sont rendus anonymes, dépourvus d’une identité, dans cette photographie prise sur le toit d’un immeuble avec pour seul décor des paraboles et les deux tours du Twin Center de Casablanca». A découvrir également «Footouche» de Nabil El Makhloufi.

A travers cette œuvre cet artiste a peint sans humour, une nature morte d’une paire de babouches traditionnelles marocaines qui sont ici pourvues de crampons de chaussures de football. A ne pas manquer «Boule de Tabrouri #1» de Mohamed Fariji. Celui-ci place les supporteurs de football au sein du paysage urbain de la ville de Casablanca mettant ainsi en avant la capacité des habitants de la ville à entrer en interaction directe avec leur environnement et venir transformer les lieux, les espaces et les zones urbaines. L’exposition présente également «Red Nyke» de Hassan Hajjaj. Ce dernier joue avec des références iconographiques, dans le fond et la forme, en faisant un clin d’œil à l’omniprésence des marques sur les terrains de football et en utilisant la forme d’une nature morte pour illustrer ce sport si vivant.

Alors que son travail est plus connu pour ses portraits de «Rockstars». Une fois de plus, «Art Football» est une exposition qui donne à voir des œuvres ayant le football comme objet. Ce jeu est depuis un siècle une composante sociale qui n’a pas échappé aux artistes les plus divers.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *