Exposition: « Emergence 6 », ou quand la photo est appréciée à sa juste valeur

Exposition: « Emergence 6 », ou quand la photo est appréciée à sa juste valeur

La musique, la sculpture, la peinture mais aussi la photographie demeurent des chantiers qui, bien qu’ils soient loin d’être au stade embryonnaire, sont en permanente quête de soutien et de promotion.

Dans un pays dont les priorités se définissent naturellement et par la force des choses ailleurs, il est important que d’autres acteurs fassent surface pour aider à l’émergence de ces jeunes artistes dont regorge le pays. Parce que, oui, le talent, ce n’est pas ce qui manque au Maroc et c’est dans cette perspective d’appui et de responsabilité sociale que Crédit du Maroc organise depuis six ans une exposition intitulée «Emergence», dédiée entièrement aux jeunes artistes.

C’est dans l’enceinte de son espace Banque privée de la villa d’Anfa que Crédit du Maroc honore deux photographes marocains. Kenza Drissi et Réda Chérif verront leurs œuvres exposées pendant deux mois, chose qui leur permettra sans doute de toucher un maximum d’appréciateurs d’arts ou de simples curieux en quête de finesse et de profondeur.

Deux éléments que vous garantissent les clichés présentés au sein de cet espace que Crédit du Maroc leur a réservé et ce, jusqu’au 17 janvier 2014. Se voulant promoteur d’art et de culture, Crédit du Maroc parraine également toutes les activités de l’Orchestre philharmonique du Maroc, cette banque a aussi reconduit pour la quatrième année consécutive son partenariat avec Loft Art Gallery, galerie d’art de référence, afin de promouvoir l’art et la culture au profit des générations actuelles et futures de jeunes artistes au talent prouvé. Quant à «Emergence 6», il est à noter que c’est une première exposition dédiée à l’art de la photo, celles qui ont précédé étant consacrées uniquement à la peinture.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *