Exposition : «Massar – 20 ans de création» de Belmkaddem à Casablanca

Exposition : «Massar – 20 ans de création» de Belmkaddem à Casablanca

La Villa des arts de Casablanca accueillera du 15 septembre au 20 octobre 2017 l’exposition «Massar – 20 ans de création» de l’artiste Maryam Belmkaddem. Cette artiste peint depuis son jeune âge.

Elle est connue dans les milieux artistiques et jouit de reconnaissance discrète et rarement à haute voix d’artistes de renom, dont notamment Mohamed Kacimi qui l’encourageait et dont la mort l’avait profondément affectée si bien qu’elle lui avait rendu hommage en peignant d’un trait une toile qui mystérieusement a rendu aussi bien le portrait que le style de l’artiste en question tel que son émoi l’avait perçu. Mekki Megara, l’un des précurseurs de l’art au Maroc, révéla de son vivant que la reconnaissance de la singularité de la peinture de Maryam, dans une rencontre fortuite avec l’artiste, devait venir d’Occident.

Une même attitude plus explicite fut révélée par le peintre Issa Ikken, auquel la créatrice avait inspiré un texte substantiel, lequel artiste aspirait dans la même perspective au projet de suggérer son intégration au groupe des artistes pratiquant l’art brut. «Néanmoins, le style de Maryam Belmkaddem doit donner du fil à retordre au chercheur avide de catalogage, de sobriquets. C’est que notre artiste peint comme elle respire.

Elle a rendu hommage à Larbi Batma, en brossant un portrait où l’on devine la chevelure du grand regretté. Elle a peint Chaïbia en s’inspirant de la palette de la célèbre artiste sans le savoir tout comme les paysages de Badis lors d’un séjour de vacances familiales dans cette enclave…», indique un extrait de Ahmed Fassi. Maryam Belmkaddem est née à Rabat. Ses ambitions artistiques et sa volonté de s’exprimer ont surpassé sa situation de personne aux besoins spécifiques. L’encouragement de ses proches et l’environnement artistique dans lequel elle a grandi ont favorisé son épanouissement et permis le développement de son talent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *