Exposition «Now» à la galerie Shart à Casablanca : Dix artistes d’exception exposent leurs créations

Exposition «Now» à la galerie Shart à Casablanca : Dix artistes d’exception exposent leurs créations

Des œuvres inédites de dix artistes contemporains sont collectivement étalées le temps de l’exposition «Now !». Un événement  proposé conjointement par Cultures Interface et la galerie Shart et qui se poursuit jusqu’au 14 mars. En effet, «Now» donne à découvrir des œuvres d’artistes contemporains, à savoir Mustapha Akrim, Younes Atbane, Mustapha Azeroual, Hicham Berrada, Abdeljalil Saouli ou Simohammed Fettaka.

Pour sa part, Mustapha Akrim, artiste diplômé de l’Institut national des beaux-arts de Tétouan, exprime des problématiques politiques et sociales. Il s’intéresse au travail et manque d’opportunité dans son pays, en particulier aux difficultés liées au chômage, au manque d’accès à l’éducation et au besoin de liberté d’expression. Aussi, Akrim meuble certaines toiles d’articles de la Constitution marocaine afin d’éclairer à propos de ces problèmes sociaux. C’est donc une pratique artistique purement pluridisciplinaire.

Le même événement invite également à découvrir les créations de Younes Atbane. Celui-ci se concentre principalement sur la danse contemporaine et les arts visuels. Dès l’année 2000, il trace ses premiers pas dans le monde de l’art au Conservatoire de Casablanca, en étudiant le mouvement et la chorégraphie. Il a exposé et présenté ses installations et performances en danse contemporaine et arts visuels en France, au Maroc, en Belgique, en Espagne, en Italie et en Tunisie. L’art de la photographie est aussi présent lors de cette exposition à travers les œuvres d’art de Mustapha Azeroual. Les photographies de cet autodidacte se présentent d’emblée comme lieu de questionnement. À son tour, la création contemporaine de Hicham Berrada est à ne pas manquer. Ce diplômé de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris a poursuivi sa recherche pendant deux ans, lors d’une résidence au prestigieux Studio national des arts  ontemporains Le Fresnoy. Une étape marquée par un projet de fin d’année en 2013, Natural Process Activation #1 Arche. Nourri d’une formation artistique et scientifique, le travail de Hicham Berrada associe intuition et connaissance, science et poésie. Il met en scène les changements et les métamorphoses d’une «nature» activée, chimiquement ou mécaniquement qu’il manipule en direct pour donner forme à des modèles réduits d’organismes vivants devenant ainsi de véritables natures mortes. À contempler également l’œuvre d’art d’Abdeljalil Saouli. Ce diplômé de l’Institut national des beaux-arts de Tétouan s’engage dans une réflexion sur la pérennité de la matière. L’artiste joue sur les notions rattachées traditionnellement à la sculpture. Saouli propose des sculptures vivantes pensées à partir de matériaux simple ou du quotidien.

Aussi, la création de Simohammed Fettaka est étalée dans cette exposition. Cet artiste pluridisciplinaire réalise des documentaires ainsi que des vidéos expérimentales qui questionnent de manière récurrente les rapports entre représentation, individualité et politique. En parallèle à son travail filmique, il développe une pratique plus globale d’artiste visuel, s’incarnant dans des séries photographiques, des collages, des installations, ainsi que des pièces sonores, régulièrement exposés en France et à l’international.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *