Expositions «Histoires2rives» et «Le monde des jarres»

Expositions «Histoires2rives» et «Le monde des jarres»

Créations, performance et discussions sur les échanges entre l’Orient et l’Occident dans la capital de l’Oriental, Oujda. C’est dans le cadre de la 3ème édition du Festival Orient’Art Express, que deux expositions collectives sont organisées jusqu’au 15 octobre. À l’origine de cette manifestation qui a démarré depuis le 11 juillet, l’association «Réseau d’Art A-48» qui présente deux expositions intitulées «Histoires2rives» et «Le monde des jarres», en invitant les intellectuels à intervenir au cœur de la production artistique.
En fait, la première est imaginée par l’artiste-commissaire Dalila Alaoui. Celle-ci réunira 25 créateurs et intellectuels pluridisciplinaires qui se questionnent sur différentes thématiques. Plusieurs artistes y participent dont Marie Duaté, Juliette Jouannais, Fatma Mazmouz, Benyounés Semtati, Mohamed Abderrahman Tazi, William Petit et Ivan Boccra. «J’y invite des artistes plasticiens, des écrivains, des cinéastes ou des photographes, des scientifiques et des penseurs à incarner le passage d’un horizon à un autre, la richesse des échanges et des influences, et les liens qu’ils entretiennent avec la Méditerranée», indique Dalila Alaoui. De son côté, l’Orient rêvé et le caractère exotique des voyages des romantiques, de Delacroix à Pierre Loti, fait l’objet de l’introduction à l’exposition. «Pour les productions de Juliette Jouannais et Marie Ducaté, elles sont un héritage de la modernité initié par Matisse dont l’origine de la peinture lumineuse, colorée, remonte à ses séjours à Collioure et Tanger, et sa rencontre avec l’art islamique, sa frontalité et son ornementation». En ce qui concerne la deuxième exposition, «Le monde des jarres»,  elle rassemblera des œuvres d’artistes de l’Oriental pour laquelle chacun propose une vision de son univers à partir de l’objet «jarre». Parmi ces artistes on note: Salima Abdelhak, Saïd Afezioum, Jaouad Embatki, Asmae Ouriachi et Driss Rahhaoui. Pour l’occasion plusieurs espaces de la ville accueilleront ces événements, en l’occurrence, la galerie d’art Al Maghreb Arabi et le Musée Lalla Meriem.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *