Faire connaître les productions des jeunes talents

Faire connaître les productions des jeunes talents

Faire révéler les productions des jeunes talents lauréats des écoles de cinéma tel est l’objectif de la 3ème édition du Festival international du film de l’étudiant (FIFE) qui se déroulera du 24 au 27 mars 2010 à Casablanca. Sous le signe «Création et interaction», ce rendez-vous annuel répond au souci de s’ouvrir sur toutes les expériences filmiques d’ici et d’ailleurs. «Le thème répond si bien à la vision de notre association qui est plus convaincue que par ce festival, on peut gagner l’enjeu qualitatif et quantitatif de la promotion cinématographique, et ce en entière collaboration avec les acteurs concernés : cinéastes, critiques de cinéma, décideurs, formateurs chercheurs, spectateurs et acteurs culturels», a souligné à ALM Wafaa Bourkadi, présidente de l’association «Arts et métiers» organisatrice de l’événement. Il sera marqué cette année par la participation d’étudiants provenant de plus de 24 pays en l’occurrence l’Allemagne, l’Albanie, la Belgique, la Bulgarie, le Burkina Faso, la Chine, l’Égypte, l’Espagne, les États-Unis, la France, la Syrie et autres. «Nous tablons surtout sur la sensibilisation à la question culturelle pour donner un nouveau souffle à notre identité collective et dynamiser ainsi notre monde créatif dans tous ses états et ses tentatives», a indiqué à ALM Abdellah Cheikh, directeur du FIFE. Par ailleurs, cet événement culturel sera accompagné d’un programme périphérique d’activités artistiques destiné aux participants et cinéphiles afin de multiplier les opportunités de rencontres et cibler au mieux les possibilités d’échange et de partenariat. Et pour impulser une réflexion prospective sur le domaine de télécommunication en plein développement, cette édition propose un concours thématique portant sur «La télécommunication à l’horizon de 2020». Un libre champ qui offre ainsi de nouvelles opportunités de savoir, de recherche et connaissance et accentue aussi la création et l’interaction. Le jury de cette compétition sera composé par des professionnels du cinéma et de la télévision qui jugera les films des étudiants participants, tels Farida Belyazid, Miclo Raoul et Driss Chouika. Ce jury décernera trois prix pour les catégories: film d’animation, film de fiction, film documentaire, film expérimental et clip vidéo. Le programme prévoit aussi des workshops sur les métiers de cinéma animés par un critique du cinéma, une exposition des jeunes artistes lauréats des Écoles des beaux-arts, au hall du Théâtre Mohammed VI de Casablanca et autres ateliers animés par des cinéastes étrangers. Les lieux prévus pour ce festival sont le complexe culturel Mohammed VI de Casablanca, l’Institut français de Casablanca, l’Institut Cervantès et la Villa des arts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *