Faouzi Bensaïdi à la Mostra de Venise

Faouzi Bensaïdi à la Mostra de Venise

La 63ème Mostra de Venise accueille le cinéma marocain. Prévu du 31 août au 9 septembre prochains, cet événement cinématographique prestigieux verra la participation du film What a Wonderful World (WWW) de Faouzi Bensaïdi. Ce long-métrage de Faouzi Bensaïdi vient tout juste d’être mis en boîte il y a à peine deux semaines. Contacté par ALM, le réalisateur, auteur du célèbre «Mille mois» a été sélectionné par les organisateurs de  la Mostra dans les derniers délais. «Nous sommes content d’avoir été sélectionné pour participer à ce prestigieux festival de cinéma dans la section «Venise Days», a t-il déclaré. Le film tourné à Casablanca regroupe des acteurs auxquels le cinéaste est fidèle. Le cas de son épouse, l’actrice Nezha Rahil, du comédien Mohamed Bastaoui, Mohamed Choubi, Abdellah Chicha et Hajar Mesdouqui.
«L’équipe d’acteurs de (WWW) est à quelques différences près de   celle de “Mille mois“ indique Faouzi Bensaïdi. Après avoir reçu en 2005 une subvention de 400.000DH du fonds d’aide du CCM, l’artiste et la boîte de production «Gloria films» ont commencé le montage financier.
Le budget du film coproduit par l’Allemagne (ZDF-Arte), la France (Canal+, Gloria-films, et le CNC) est estimé à deux millions d’euros. Le film a nécessité près d’un mois de préparation. Après son repérage, et son casting fin prêt, le tournage s’est déroulé au début de septembre dans plusieurs lieux de la capitale économique. A travers ce film, le réalisateur met l’accent sur plusieurs facettes de Casablanca. Il veut montrer une ville contrastée, à la fois moderne et archaïque. C’est ainsi que «WWW» fait entrecroiser plusieurs histoires.
Le personnage principal, Kamel, interprété par Faouzi Bensaïdi,  est un tueur à gages qui reçoit ses contrats par internet. Après ses exécutions, il  a l’habitude de faire appel à une fille de joie,  Souad, dont le rôle est jouée par  Fatema Atef. Mais c’est souvent Kenza -neha Rahil-, agent de la circulation, qui répond. Kamel tombe amoureux de cette voix et ira à sa recherche. L’autre histoire dans le film, celle de  Hicham -Mehdi Arroubi-, un hacker professionnel qui rêve d’une seule chose : s’envoler pour l’Europe. Faouzi Bensaïdi révèle que ce personnage est une vraie découverte : «Mehdi Arroubi n’a jamais fait de cinéma, nous l’avons découvert à travers un casting dans un lycée à Casablanca et nous en sommes fier». Le réalisateur qualifie donc cet acteur en herbe de talent prometteur. «Les spectateurs seront surpris de voir qu’il crève l’écran». Faouzi Bensaïdi souligne, en outre, qu’a l’instar des comédiens, Casablanca a elle-même été un véritable personnage. «J’avais envie de filmer cette ville aux multiples visages, plus qu’un lieu de tournage, Casablanca est un personnage en soi».
Faouzi Bensaïdi semble avoir été séduit par cette ville, il a donc essayé de la dévoiler au grand jour dans son film «Quel beau monde» dont le titre paraît un tantinet ironique. Le film en format cinémascope devrait faire le tour de plusieurs festivals avant d’être projeté dans les salles obscures du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *