Fatima-Zahra Hillion : «Célébrer l’amour tous les jours, ça donne forcément envie»

Fatima-Zahra Hillion : «Célébrer l’amour tous les jours, ça donne forcément envie»

ALM : Parlez-nous de la femme que vous êtes avant tout.
Fatima-Zahra Hillion : C’est la question piège!! (Rires) Je me plais à me croire que je suis une fée qui sème le bonheur autour d’elle! J’aime voir les gens heureux, mon propre bonheur en dépend, et mon travail m’offre largement cette possibilité. Bref, je suis une petite fille rêveuse et passionnée coincée dans le corps d’une femme!

Comment est née en vous cette vocation pour l’organisation des fêtes?
Ma passion pour l’organisation de célébrations remonte à tellement longtemps! Depuis le collège, je faisais inévitablement partie de l’équipe organisatrice de célébrations scolaires (journées portes ouvertes, fêtes de fin d’année…). Les fêtes de familles n’échappaient naturellement pas à la règle. J’ai toujours été très attirée par l’effervescence qui va de paire avec les préparatifs. Cette même effervescence, que d’autres perçoivent comme du stress, est pour moi une poussée d’adrénaline!!

Quelles sont vos sources d’inspiration?
J’ai la chance d’avoir une double culture, ce qui m’aide beaucoup dans mon travail. Les traditions marocaines conjuguées aux pratiques françaises confèrent à mes mariages une touche d’originalité. Je m’inspire également de mes mariés eux-mêmes, en m’imprégnant du contexte où ils ont évolué… Je fais aussi souvent le tour du Web pour être à jour des nouvelles tendances.

Qu’en est-il de votre parcours professionnel ?
Je suis diplômée en gestion de production de l’Université de Montpellier. Après un premier passage dans l’hôtellerie de luxe en France, j’ai créée ma propre agence d’événementiel (nous avons organisé le premier festival international du tourisme durable à Ouarzazate en juin 2008), pour enfin me spécialiser dans l’organisation des mariages et réceptions privées.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées dans votre carrière?
Le métier de wedding planner ne fait pas encore partie des mœurs marocaines, l’on me confond souvent avec un traiteur, ce qui est assez restrictif!! Une wedding planner gère l’ensemble des prestataires du mariage (au moins 6), elle se positionne également comme conseillère voire confidente, elle écoute et accompagne le couple dès les premiers préparatifs et parfois jusqu’après la cérémonie. D’autre part, certaines familles hésitent à «déléguer» l’organisation du mariage de leurs enfants, de crainte de se voir «déposséder» de leur événement et c’est cette idée reçue que je souhaite voir disparaître.

Quel est l’événement que vous avez organisé et que vous n’oublieriez jamais?
Chaque mariage est une expérience unique, de ce fait, j’ose croire qu’ils sont tous aussi inoubliables les uns que les autres. D’autre part, je garde des souvenirs très vifs du Festival international du tourisme durable que j’ai eu le plaisir d’organiser en partenariat avec les autorités de Ouarzazate en 2008.

Quel événement rêvez-vous d’organiser?
Je rêve d’organiser un mariage princier! (rires) En fait, j’ai en tête une conception particulière et assez originale d’une cérémonie de mariage que je tiens vraiment à réaliser, mais je n’ai pas encore rencontré le couple qui oserait sauter le pas (À cause du coût)!

Comment voyez-vous l’évolution du secteur au Maroc?
Le concept étant tout récent au Maroc nécessite du temps et beaucoup de travail pour se faire adopter du grand public, toutefois, je suis confiante. Le métier de wedding planner a de beaux jours devant lui.

Vous êtes également une très belle femme. Pouvez-vous nous dévoiler vos secrets de beauté?
Quand la tête va bien, tout le reste va bien! Je fais beaucoup de sport pour garder la pêche ! Je me protège aussi du soleil qui abîme la peau!

Avez-vous d’autres talents cachés au-delà de l’organisation des fêtes?
J’ai toujours été passionnée par la pâtisserie, je me plais à créer des pièces montées qui sortent un peu de l’ordinaire. Dans un autre registre, j’aime écrire, aussi, je tiens un blog pour assouvir autant que possible cette autre passion.

Et côté cœur, comment se porte Fatima-Zahra?
Je suis une incurable romantique et quand on célèbre l’amour tous les jours, ça donne forcément envie! Malheureusement, je n’ai pas encore rencontré le prince qui ferait battre mon cœur!

Quels sont vos projets d’avenir?
Je travaille actuellement sur un nouvel événement (je l’annonce pour la première fois sur vos pages) : Le Bal des mariés! D’autre part, j’envisage d’ouvrir très prochainement mon nouveau showroom afin d’accueillir mes futurs mariés dans un cadre encore plus agréable.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *