Fès accueille le projet «Mémoire du monde arabe»

Fès accueille le projet «Mémoire du monde arabe»

Après la première rencontre à Sharjah en 2007, la seconde à Damas, la troisième au Caire, c’est au tour du Maroc d’organiser la 4ème rencontre du projet «Mémoire du monde arabe». Et c’est la ville de Fès qui accueille, du 17 au 19 juillet, ce projet , avec la participation des  représentants de 22 pays arabes et d’importants groupes internationaux.
Cette importante rencontre qui se tiendra à la ville spirituelle et culturelle est organisée par la Fondation Al Andalous, le ministère de la Culture, le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger et la Bibliothèque nationale du Royaume. Son objectif est d’exposer les dernières réalisations du projet «Mémoire du monde arabe». Celles-ci seront accessibles sur le site www.memoyarabworld.net et comprendront les bases de données des différentes formes de l’héritage arabe tels les manuscrits, la musique, le folklore, l’architecture et la photographie. Au terme de cette rencontre, un pilote du portail sera présenté en version arabe et anglaise.
Aussi deux bibliographies seront publiées sur l’héritage architectural et les manuscrits en plus de la 2ème édition du répertoire des associations et entités spécialisées dans la documentation de l’héritage arabe. La version définitive de ce portail sera mise en place en 2011. «L’objectif est de regrouper les efforts des pays arabes de conserver la mémoire collective, en adoptant les nouvelles technologies de l’information (ICT). Ce projet vise à transmettre un héritage aux générations futures qui font face aux défis du savoir à sens unique issu de la mondialisation», a confié à ALM Aziz Chafchaouni, président de la fondation Al Andalous pour la promotion des arts et de l’artisanat et membre du comité du projet.En effet, le projet «Mémoire du monde arabe» est un projet régional arabe initié en juillet 2007 qui s’étale sur une période de quatre ans. Selon les organisateurs de ce projet : «cette initiative répond à la vision du Conseil arabe des ministres de la Communication et des Technologies de l’information lors de la conférence de Doha au Qatar en 2006, qui avait souligné l’importance de la mise en œuvre de projets stratégiques de cette envergure». Au niveau régional, l’événement est organisé avec la collaboration du Centre de documentation de la culture et de l’héritage naturel (CULTNAT), affilié à la Bibliotheca Alexandrina et soutenu par le ministère de la Communication et des Technologies de l’information de la République d’Egypte qui sponsorise et finance le projet.
Cette 4ème rencontre connaîtra la participation de représentants de l’Organisation de l’éducation islamique, scientifique et culturelle (ISESCO), l’Organisation de l’éducation, de la culture et des sciences de la Ligue arabe (ALECSO), l’Organisation des villes arabes (ATO), le Comité permanent de la culture arabe, les députés et représentants des ministères de la Culture et de nombreuses organisations culturelles. A ceux-là, s’ajoutent, le Centre culturel du Royaume du Bahreïn le Centre d’héritage et d’architecture de la Syrie (Tarim) et la Bibliothèque de la Mosquée Al-Azhar en Egypte.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *