Fès : Hommage à une dame d’action

Fès : Hommage à une dame d’action

Le deuxième Festival de la culture amazighe s’est ouvert sur un hommage particulier. Lors de l’inauguration de cet événement à Fès, le jeudi 7 juillet, des représentants du gouvernement et des acteurs de la société civile ont émis des témoignages sur la vie et l’œuvre de Leïla Mezian Benjelloun. L’épouse du président du groupe BMCE Bank, Othman Benjelloun, et présidente de la Fondation de ce groupe était très émue en écoutant les témoignages lui rendant hommage.  Mahjoubi Aherdan, président de la Mouvance populaire, a été le premier à prendre la parole à cette occasion. « Leïla Mezian Benjelloun est une battante», a-t-il dit avant de passer en revue certaines des multiples actions de Mme Benjelloun au profit du monde rural et des enfants non scolarisés.
«La fille Mezian a réalisé plusieurs projets d’éducation dans ce pays », a-t-il rappelé. Après avoir pratiqué la médecine oculaire pendant plus de 25 ans, la fille du Maréchal Mezian a, en effet, entrepris, depuis 1983, plusieurs actions sociales et culturelles à travers la Fondation BMCE Bank dont les deux principales missions sont la promotion de l’éducation intégrée au développement durable et la contribution à la préservation de l’environnement.
Leïla Mezian Benjelloun est également présidente du pôle amazigh au sein de la Fondation BMCE Bank. Chargée de conduire l’ensemble des projets centrés sur la promotion de la culture et de la langue amazighe, elle sera l’une des premières dames à travailler dans la conception d’un manuel en tifinagh pour l’enseignement de la langue amazighe en partenariat avec le ministère de l’Education nationale.
Conscient du rôle majeur joué par Leïla Mezian Benjelloun dans le sens du développement du secteur de l’éducation, Mahjoubi Aherdan ajoute : «je dirais même que ces actions ont été plus efficaces que celles du gouvernement».
Cette déclaration n’a pas manqué de faire sourire le ministre de l’Education nationale Habib El Malki. Ce dernier a, à son tour, tenu à prendre la parole pour mettre en exergue les actions de Mme Mezian Benjelloun. «Leïla Mezian Benjelloun est une dame qui honore toutes les femmes marocaines et toutes ses réalisations en témoignent aujourd’hui», a-t-il souligné.
Parmi les actions de Mme Benjelloun figure entre autres, la construction de 60 complexes éducatifs dans les coins les plus reculés du Royaume.
Autres actions d’envergure, celles de la restauration de plusieurs monuments dans l’ancienne médina de Fès. «La restauration de la medersa Bouanania de Fès est une action très louable et importante pour la sauvegarde du patrimoine de la ville», déclare pour sa part le wali de la région Fès Boulmane Mohamed Gherrabi. Mme Leïla Mezian Benjelloun a même acheté une maison dans l’ancienne médina de Fès pour suivre de près les travaux de restauration de cette medersa. Une autre preuve qui manifeste son engagement en toute sérénité. Sa toute dernière action est, on se rappelle, celle de la construction du Musée Mezian, dédié à la mémoire de son père, le Maréchal Mezian et qui permet aux chercheurs d’accéder à une documentation très riche sur une partie de l’histoire contemporaine du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *