Fès sur une vague andalouse

Fès sur une vague andalouse

Prévue initialement début février, cette manifestation intitulée «Edition de Gaza», avait été reportée en raison de la situation qui prévalait dans la bande de Gaza. Initiée par la commune urbaine de Fès, cette édition verra la participation de plusieurs troupes artistiques, notamment les orchestres de Tanger, de Safi, de Tétouan, de Fès, de Meknès et de Rabat, ainsi les conservatoires de plusieurs villes. Le festival sera marqué par l’organisation de soirées et colloques, le but étant de rapprocher un large public de cet art sublime et d’identifier ses valeurs esthétiques. Lors de cette édition, une cérémonie sera dédiée en l’honneur de personnalités ayant marqué la scène artistique par leurs contributions dans le domaine de la musique andalouse tels que Omar et Mohamed Jaidi. Ce festival, devenu un rendez-vous incontournable aussi bien pour les professionnels que pour les amateurs, vise à préserver cet art musical riche et varié, fruit d’influences entre le Maghreb, l’Andalousie et l’Orient. La première édition de ce festival avait été organisée en 1939 par le service de la culture et des arts et la seconde en 1969 par le ministère de la Culture et de l’Enseignement originel en collaboration avec la Ligue des pays arabes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *