Festival : A Mawazine, la musique marocaine ne sera pas en reste…

Festival : A Mawazine, la musique marocaine ne sera pas en reste…

Le festival Mawazine-Rythmes du Monde continue à faire la part belle à la musique marocaine. Pour marquer la 13ème édition de cette manifestation, qui se tiendra du 30 mai au 7 juin, l’association initiatrice, Maroc Cultures, semble vouloir satisfaire les artistes de la nouvelle scène et leurs doyens. Chose qui se manifeste à travers un programme judicieusement concocté et alliant la musique gnaouie, raï, chaâbi, amazighe, classique, urbaine et actuelle.

Ainsi, toutes les tendances du répertoire national y seront représentées le temps de 35 concerts sur les scènes de Salé, Nahda et la salle Renaissance. Celle donnant sur le Bouregreg accueillera, le 30 mai, le lauréat de Génération Mawazine 2014 dont le nom sera connu le 28 mars. Trois artistes suivront. Tarik Batma y présentera son dernier album.

La scène de Salé vibrera ensuite à la voix de la jeune chanteuse maroco-suisse Samia Touil. Saïd Mosker viendra après ravir le public avec ses plus belles chansons. Lors de la 2ème soirée marocaine, le public verra la participation de la jeune Kawtar Nihad. Celle-ci sera suivie de Brahim Barakat. La soirée se poursuivra avec les sœurs jumelles Safaa et Hanâa.

La jeune chanteuse Imane Karkibou clôturera ce show. Le dimanche 1er juin, Mawazine présentera un répertoire qui puise dans les années 70. D’abord avec le groupe Larsad, suivi du groupe Abdou & Bnat Lamchaheb. Cette première soirée se terminera avec le concert des légendaires Tagada. Au même moment, sur la scène de Nahda, se produira la star d’Arab Idol, Salma Rachid. Pour la soirée du lundi 2 juin, la scène de Salé se mettra au hip-hop.

Le public appréciera le flow du Casablancais Hamid VFF et les rimes redoutables de Masta Flow et du rappeur Muslim. Mardi soir, ce sont les régions du Rif, de l’Atlas et de Souss qui seront à l’honneur. La transe et les bonnes vibrations seront au rendez-vous pour la soirée du mercredi.

La toute première formation féminine des Gnaouas «Bnat Gnaoua» mettra l’ambiance sous les sons du guembri et du crotale. Sur la scène orientale de Nahda, la 13ème édition du festival Mawazine réserve une soirée 100% marocaine et féminine. Le vendredi 6 juin, trois grandes chanteuses se produiront pour le bonheur du public. D’abord avec Rachida Talal qui sera suivie de Saida Charaf et Latifa Raafat.
 

Quant à la salle Renaissance, elle accueillera le 30 mai une création intitulée «Rallumer les étoiles : Kan Ya Ma Kan». Le mercredi 4 juin, la soirée sera consacrée à la musique andalouse avec le maître incontestable, le chanteur Mohamed Bajeddoub.

Le melhoun sera également au rendez-vous à la salle Renaissance, avec une de ses plus grandes cantatrices, Majda El Yahyaoui. Une variété à savourer !
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *