Festival de Guelmim : Le film documentaire au service des droits de l’Homme

Festival de Guelmim : Le film documentaire au service des droits de l’Homme

Onze films de réalisateurs marocains et étrangers sont en lice dans la compétition officielle de la troisième édition du Festival du film documentaire de Guelmim, prévue du 27 au 30 mars et qui revient cette année sous le thème «Le film documentaire, un levier de promotion des droits de l’Homme».

Selon un communiqué de la direction de ce festival, organisé par le Centre sud pour le septième art, en plus de ces films, qui seront départagés par un jury présidé par Bouchaib Massaoudi, également président du jury du Festival de Khouribga du film documentaire, 11 autres œuvres seront projetées hors compétition, et qui confirme son ambition d’être une plate-forme entre le nord et le sud du Royaume.

Le programme de cette édition, baptisée du nom de l’artiste et écrivaine Bouchra Ijourk, comprend deux conférences sur «Les droits et libertés dans le film marocain» et «L’image de la femme dans le cinéma marocain, entre stéréotypes et dimension symbolique et esthétique», qui seront animées par des réalisateurs, journalistes, professeurs et chercheurs spécialisés.

Selon la même source, ce festival a pour objectif d’offrir un espace pour promouvoir le film documentaire comme moyen d’éducation et de dialogue, échanger les expériences, partager les préoccupations et encourager la culture de l’image et du son, faire connaître les dernières productions et rendre hommage aux professionnels.

Cette édition prévoit également l’organisation d’ateliers de formation au profit des jeunes cinéastes sur les métiers du cinéma, qui seront encadrés par des professionnels, et d’un débat sur l’impact du film documentaire dans la mémoire collective des peuples.

Selon les organisateurs, cet événement s’efforce de s’enrichir par d’autres activités culturelles afin de le hisser au même niveau que d’autres événements cinématographiques nationaux qui ont déjà acquis une place importante dans le calendrier annuel des festivals importants.

Pour eux, cette édition mettra aussi en lumière à travers les documents qui seront projetés le riche patrimoine culturel des provinces du Sud, et les différents aspects de la vie quotidienne de la population, ses problèmes et ses espoirs, et va encourager et promouvoir l’art cinématographique dans les provinces du Sud en contribuant à la dynamique culturelle et artistique que connaissent ces provinces.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *