Festival du court-métrage de Rabat : Hommage à Amidou et Nour-Eddine Lakhmari

Festival du court-métrage  de Rabat : Hommage à Amidou et  Nour-Eddine Lakhmari

Compétition, hommages, stands écoles, speed Netwoorking, Master class… autant d’activités prévues lors de la 4ème édition du festival du court-métrage de Rabat, qui s’est ouvert hier et se poursuit jusqu’au 13 septembre 2014 au théâtre national Mohammed V. C’est un événement culturel dédié aux créations cinématographiques au format court. Il ambitionne d’établir un dialogue entre les amateurs et les professionnels du 7ème art. Cette année, c’est le réalisateur Adil Fadili qui dirige le festival qui offrira l’opportunité au public de faire entendre sa voix, grâce au vote. Les vingt films présélectionnés seront diffusés en quatre séances de cinq films chacune. Seuls deux films par séance iront en finale, soit au total 8 films, choisis par le public, qui seront à leur tour soumis à la lecture professionnelle d’un jury reconnu dans le monde du cinéma et de la culture et qui décernera trois prix parmi les huit finalistes, en plus d’un prix coup de cœur du jury, qui sera accordé à l’un des 20 films présélectionnés. Dans ce sens, un jury professionnel sera présidé par la réalisatrice Narjiss Nejjar qui évaluera les films participants. Elle sera entourée de quatre membres, à savoi, le journaliste et écrivain Hassan Nrais, l’actrice Hanane Belhoussine, l’auteure et journaliste Amira Géhanne -Khalfallah, et enfin Julien Fouré, monteur et directeur de la photographie. En marge de cette manifestation, les organisateurs prévoient d’autres activités en parallèle, à l’instar des Stands écoles, des speed Netwoorking et des Master Class. Celles-ci auront lieu dans le hall du théâtre national Mohammed V et seront animées par un panel de réalisateurs, en l’occurrence le réalisateur Nour-Eddine Lakhmari qui abordera l’importance de  l’emplacement de la caméra, le plan, la narration visuelle et la lumière, au service du scénario et ce jeudi 11 septembre 2014. Le journaliste et écrivain Hassan Nrais, quant à lui, débattra des questions relatives au format court, avec comme modèles : le court-métrage du réalisateur Adil El Fadili «Courte vie» et celui du réalisateur Nour-Eddine Lakhmari «Brèves notes». Le vendredi 12 septembre sera consacré au réalisateur, scénariste et compositeur Kamal Kamal, qui parlera de la musique en tant qu’élément dramatique. Par ailleurs, le festival rendra hommage à deux grands noms du cinéma marocain : le premier au défunt Hamidou Benmessaoud, alias Amidou, l’un des acteurs majeurs du cinéma national et international. Le deuxième hommage sera rendu au réalisateur Nour-Eddine Lakhmari pour sa carrière et son professionnalisme, qui font de lui l’un des porte-drapeaux du cinéma marocain.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *