Festival du court métrage de Rabat : Pour favoriser l’émergence de talents cinématographiques

Festival du court métrage de Rabat  : Pour favoriser l’émergence  de talents cinématographiques

Faire découvrir des œuvres cinématographiques novatrices, pleines de talents, de réflexions, d’émotions, et qui restent souvent méconnues du grand public, telle est l’ambition de la 3ème édition du Festival du court métrage de Rabat qui démarre aujourd’hui et se poursuit jusqu’au 18 novembre au théâtre national Mohammed V. À l’origine de cette initiative, l’Association Ribat El Fath pour le développement durable en partenariat avec le Centre cinématographique marocain. «Cette manifestation s’affirme désormais comme un outil pédagogique et artistique de portée indéniable et un espace d’expression cinématographique ouvert aux jeunes cinéastes et aux étudiants des écoles de cinéma dans notre pays», souligne Abdelkrim Bennani, président du festival. Ainsi les organisateurs ont concocté un programme riche et varié en activité. Il comprend des projections et des espaces de rencontre permettant aux jeunes talents d’affirmer leurs compétences et de se faire connaître auprès des producteurs en quête de nouveaux profils professionnels. De même lors de cette édition une série de master class seront organisés et animés par des experts issus du monde du 7ème art. Au menu également une séance multimédia et interculturalité. Cette séance sera récompensée par un prix du même nom. Côté compétition officielle, l’équipe d’organisation a reçu un grand nombre de candidatures parmi lesquelles 24 ont réussi à passer l’étape de la présélection. Ces 24 œuvres seront projetées lors des journées du festival où le public présent pourra voter pour son film préféré. Seuls 3 films par séance iront en finale, soit 12 films au total, qui seront à leur tour soumis à l’évaluation du jury qui décernera trois prix. Le Grand prix est doté d’une valeur de 25.000 dirhams, la mention spéciale de 15.000 dirhams et la mention du mérite d’une valeur de 5.000 dirhams. En ce qui concerne le jury du festival, il est composé par le scénariste, réalisateur et producteur marocain Hassan Benjelloun, Majdouline El Alami, professeur de communication cinématographique à l’ISADAC de Rabat, la journaliste Fouzia Marouf, le scénariste et réalisateur maroco-anglais, Fyzal Boulifa et le directeur de production anglais Rowan Athale. Le festival du court métrage marocain de Rabat vise à favoriser l’émergence des talents cinématographiques, à encourager la réhabilitation des salles de cinéma et à enrichir le paysage culturel de la capitale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *