Festival du court métrage méditerranéen de Tanger : «La Bicyclette» turque remporte le Grand prix

Festival du court métrage méditerranéen de Tanger : «La Bicyclette» turque remporte le Grand prix

Une ambiance festive a marqué, samedi dernier, la cérémonie de clôture du neuvième Festival du court métrage méditerranéen de Tanger. Cette soirée a débuté cette année par l’hommage rendu aux deux grandes icônes du cinéma méditerranéen, en leur attribuant des mentions spéciales du jury. Il s’agit de l’actrice tunisienne Soundous Belhassen pour son rôle dans le film «Mouja» (La Vague) de Mohamed Ben Attia et le comédien marocain Mohamed El Khalfi pour son interprétation du personnage du vieil homme solitaire Saïd dans le court métrage «Amwaj Zaman» (Les Vagues du temps) de son réalisateur Ali Benjelloun. Le palmarès officiel de ce neuvième festival a comporté quatre récompenses. Les 55 films, représentant les 20 pays du pourtour méditerranéen et programmés à cette édition, reflètent «leur diversité sur le plan thématique et esthétique», précise le président du jury 2011 et critique du cinéma marocain, Mohamed Bakrim. Le Grand prix a été attribué au court métrage turc «La Bicyclette» de I. Serhat Karaaslan. Ce film raconte l’histoire de Firat, qui travaille avec son père dans le ramassage des ordures. L’enfant voit son rêve se réaliser en trouvant une bicyclette au milieu des poubelles. Malgré une roue manquante, Firat décide d’utiliser le vélo. Quant au court métrage « Attarik ila Aljanna» (La Route pour le Paradis), réalisé par la Marocaine Uda Benyamina, il s’est vu attribuer le prix spécial du jury. Celui de la meilleure réalisation a été décerné au film bosniaque « Reverse » de George Grigorakis. Alors que le prix du meilleur scénario a été accordé au court métrage espagnol «En uniforme» de Irene Zoe Alameda. Cette cérémonie de clôture s’est distinguée aussi par la remise de deux autres mentions spéciales, notamment au court métrage grec «Salut Anestis» de Farewell Anestis et au film espagnol «Vas-tu partir?» de Cristina Molino. Et comme on l’a annoncé lors de la soirée d’ouverture de cette manifestation, un prix jeunesse a été programmé dans le cadre des activités de cette neuvième édition. Il a été attribué au film italien «Trajectoires invisibles» de Luc Walpoth.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *