Festival international du film de Marrakech : Hommage au cinéaste chinois Zhang Yimou

Festival international du film de Marrakech : Hommage au cinéaste chinois Zhang Yimou

La 12ème édition du Festival international du film de Marrakech prévue du 30 novembre au 8 décembre s’annonce une nouvelle fois riche et belle. Entre compétitions, projections et masterclasses, des hommages sont également programmés. Cette année, le choix est tombé sur l’un des réalisateurs couronnés dans les plus grands festivals du cinéma du monde, le cinéaste, comédien et metteur en scène, Zhang Yimou. Celui-ci a raflé plusieurs prix dont l’Ours d’or à Berlin pour son premier film «Le Sorgho Rouge». Il a également remporté quelques-unes des récompenses les plus prestigieuses, notamment le Grand Prix du jury du Festival de Cannes en 1994 pour son film «Vivre». Il a été nominé trois fois pour représenter la Chine aux Oscars. Ses films qui ont eu un grand succès ont révélé au monde les comédiennes Gong Li et Zhang Ziyi, dont les carrières ont, depuis, acquis une dimension internationale. Ce réalisateur s’est également orienté vers d’autres formes d’expression artistique avec la mise en scène des cérémonies d’ouverture et de clôture des XXIXes Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Son répertoire filmographique compte plusieurs œuvres dont «Under The Hawthorne Tree», «A Women, A Gun And A Noodle Shop», «La Cité Interdite». En 2004, Zhang Yimou coécrit, produit et réalise «Le secret des poignards volants» qui rencontre également un succès international et reçoit une nomination à la Bafta et au Golden Globe du meilleur film étranger. Le cinéaste réalise ensuite un film plus intimiste, «Pour un fils» puis «La Cité Interdite». Cette année, il a réalisé son 18ème long métrage intitulé «The Flowers of War». Il sera projeté en avant-première lors de cette édition du FIFM. À travers ce film, Yimou revient sur le massacre de Nankin, en 1937, où des centaines de milliers de Chinois ont été sauvagement tués, femmes et enfants violés par l’armée japonaise.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *