Festival international du théâtre universitaire de Casablanca

Festival international du théâtre universitaire de Casablanca

Seize troupes théâtrales venues d’ici et d’ailleurs dévoileront leurs dernières créations théâtrales du 8 au 14 juillet à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben M’sick à Casablanca. C’est à l’occasion de la 24ème édition du Festival international du théâtre universitaire (FITUC), placé sous le thème «Théâtre, jeunesse et société». «Le comité organisateur est sincèrement désireux que cette édition soit une pause contemplative chargée d’espoir que le monde arabe puisse réaliser les ambitions escomptées par les jeunes», explique Abdelmajid Kaddouri, directeur du festival et doyen de la Faculté.
Comme chaque année, les organisateurs optent pour un pays comme invité d’honneur. «On a choisi la Tunisie, invitée d’honneur de cette édition pour plusieurs raisons. Je peux dire que le théâtre tunisien à la fois universitaire et professionnel est incarné par plusieurs grands artistes talentueux porteurs de vrais projets artistiques. Ainsi plusieurs noms ont pu se forger une image et conquérir une place distinguée dans le paysage théâtral dans le monde arabe».
D’ailleurs, les organisateurs ont concocté un programme riche et diversifié. Au menu, des représentations théâtrales, des ateliers, des hommages et des rencontres-débats. Côté théâtre, plusieurs troupes se produiront sur les planches de la Faculté. Parmi lesquelles la troupe ivoirienne «Atelier Deakoum» qui présentera la pièce «La Rupture». De son côté, la troupe turque Erzincan university theatral club participera avec la pièce «Tôre». Autre particularité de cet événement, la présentation de l’œuvre théâtrale «Les Mariés de la Tour Eiffel», montée en commun par des comédiens marocains et américains. Outre les représentations théâtrales, sont programmés pour cette édition pas moins de sept ateliers animés par des spécialistes marocains et étrangers autour de nombre de thèmes, notamment «L’équilibre entre l’acteur et les outils sur scène», «Le mime et la chorégraphie», «L’écriture théâtrale», ou encore «L’expression corporelle».
Par ailleurs, le FITUC est une occasion de rendre hommage à des figures de la scène théâtrale et cinématographique marocaines. Le choix est porté cette année sur l’actrice Saïda Baâdi et le metteur en scène Fettah Diouri. De ce fait, la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben M’sick se transformera en un espace de création et un lieu de rencontre entre metteurs en scène, comédiens et étudiants de différentes universités invités à fêter le théâtre dans tous ses états.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *