Festival international du théâtre universitaire de Casablanca

Festival international du théâtre universitaire de Casablanca

La troupe espagnole Vladmir Tzekov a remporté le Grand prix de la 24ème édition du Festival international du théâtre universitaire de Casablanca (FITUC) qui s’est clôturée samedi à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben M’sick. En fait, la compagnie Vladmir Tzekov, issue de l’Université de Grenade, a été récompensée pour son œuvre théâtrale «La vie est un songe». Créée en 2008, la troupe fonctionne comme une association culturelle, établie dans la ville de Grenade. Celle-ci propose son propre centre de formation et s’ouvre comme espace de réunion pour les créateurs et spectateurs. Après s’être largement produite en Espagne, son pays d’origine, la compagnie Vladimir Tzekov a pu participer à différents festivals notamment en Pologne et en Bulgarie. D’ailleurs, le jury a décerné le prix de la meilleure interprétation féminine à la Mexicaine Izabeth Ortiz pour son rôle dans la pièce «Demande de main». Pour le prix de la meilleure interprétation masculine, il a été décerné à Noureddine Saâdane, de l’Isadac. D’ailleurs, le prix de la réalisation a été remporté par la Roumaine Aurel Luca pour son œuvre théâtrale «La poésie irlandaise». Il est à signaler que le FITUC a été initié en 1988 par Hassan Esmili, alors doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben M’sick, il a réussi au fil des années à s’imposer en tant que rendez-vous incontournable. Cette année, le FITUC a été placé sous le thème «Théâtre, jeunesse et société» dont la Tunisie est l’invitée d’honneur. Au total, seize troupes théâtrales issues de 11 pays, dont le Maroc, ont participé à cette manifestation annuelle. Par ailleurs, le FITUC a rendu un hommage posthume à deux figures de la scène théâtrale nationale, en l’occurrence l’actrice Saïda Baâdi et l’acteur et metteur en scène Fettah Diouri. De ce fait, cet événement culturel s’est frayé une place notable dans les agendas culturels mondiaux. Les amoureux des planches devraient attendre les moments forts de la prochaine édition.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *