Festival Maghrebiates 2012

Festival Maghrebiates 2012

La femme marocaine sera célébrée avec faste le temps de la 5ème édition du festival national de la femme marocaine (Maghrebiates) qui se tiendra du 7 au 10 octobre à Casablanca. Un événement organisé sur initiative de l’Association Moultaka B’ladi pour la citoyenneté en collaboration avec l’Association Espoir pour demain de l’ancienne médina et en partenariat avec la délégation régionale du ministère de la jeunesse et des sports à Casablanca Anfa.
Pour célébrer ce festival, qui coïncide avec la Journée nationale de la femme marocaine qui aura lieu le 10 octobre, les initiateurs ont choisi le thème : «La femme marocaine…compétences sans frontières». Ce choix semble vraiment judicieux parce que les compétences de la femme marocaine sont tellement immenses qu’elles méritent d’être célébrées, voire honorées. Parmi les compétences que les initiateurs du festival entendent mettre à l’honneur les actrices marocaines Latifa Ahrar et Souad El Alaoui, la chanteuse marocaine Rachida Talal, la présidente de l’institution «Médiateur» au sein de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision, Zouhour Himmich et Aziza Laayouni, animatrice de l’émission «Sabahayat» sur la chaîne 2M.
Seront également honorées, Bouchra Tiraf, cadre au sein du ministère de la jeunesse et des sports, Noura Fawzi en tant que membre associatif au niveau de la communauté marocaine en Italie, la juriste Aziza El Boustani, et la conseillère juridique, Saida Lahnani, ainsi que Rachida El Alali en tant que membre associatif actif.  
«Le choix de ces candidates se présente comme occasion pour rendre hommage aux efforts de la femme marocaine, ses énormes sacrifices et son abnégation continue dans différents domaines que ce soit au niveau culturel, artistique, juridique ou social. Certes, le thème de cette édition reflète cette image fidèle que la femme marocaine essaie toujours de renforcer à l’échelle nationale et internationale», estime Marwa Talat, secrétaire générale de l’Association Moultaka B’ladi pour la citoyenneté. Ces efforts se manifesteront dans le cadre du programme du festival qui sera marqué par la mise en place d’un salon à but non lucratif dont le bénéfice sera octroyé au soutien des activités sociales des femmes nécessiteuses. Le programme de la manifestation prévoit également une exposition de photos et de peintures, ainsi qu’une soirée de poésie et des visites à un certain nombre d’organisations et centres sociaux concernés par la cause de la femme marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *