Festival Mawazine Rythmes du Monde : Les stars de 2010 reviennent pour l’édition 2013

Festival Mawazine Rythmes du Monde : Les stars de 2010 reviennent pour l’édition 2013

Après Tamer Hosni qui s’est produit à Rabat en 2010 et y est de retour cette année, c’est le chanteur et auteur-compositeur de pop libano-britannique, Mika, qui lui emboîtera le pas. Après avoir animé un spectacle en 2010 dans la même ville, Mika se produira, dimanche 26 mai, sur la scène OLM Souissi dans le cadre de la 12ème édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde qui se tiendra du 24 mai au 1er  juin.
Selon l’association Maroc Cultures, initiatrice de l’événement, Mika «promet de grands moments d’émotion». Des sentiments qu’il donnera grâce à sa riche discographie. Ainsi, depuis 2010, Mika a connu une ascension fulgurante, chose qui lui a permis de se faire aujourd’hui un nom dans la pop music. En 2007, le single «Relax, take it easy» squattait les radios et annonçait l’album «Life in Cartoon Motion», certifié disque de diamant et qui s’est vendu à plus de six millions d’exemplaires dans le monde. Lors de ses tournées européennes, ses chansons sont bien clamées par ses fans à l’instar de «Big girl» et «Love today». Son deuxième disque «The boy who knew too much» (2009) s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires, ce qui lui a permis de recevoir le triple disque de platine. Dans cet album, le chanteur offre une face plus sombre sous des mélodies acidulées. D’ailleurs, c’est son style puisqu’il a recours à des airs joyeux pour chanter le mal-être et les questionnements de la vie. Son troisième opus «The origin of love», lancé en 2012 et précédé par le lancement du single «Celebrate», a été plus électro que d’habitude avec un coup de légèreté en introduisant des titres en français, notamment le tube de l’été 2011 «Elle me dit», grâce auquel il reçoit le trophée des NRJ Music Awards dans la catégorie Artiste masculin international de l’année. Selon une présentation des initiateurs, l’album «The origin of love» est surprenant au premier abord, mais qui s’inscrit dans la continuité des précédents. Ce troisième effort est beaucoup plus calme mais non moins intense dans la force de l’expression musicale et des textes. Mika se renouvelle, tout en restant le même.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *