Festival Mawazine Rythmes du Monde : Pour tous les mélomanes de la musique africaine !

Festival Mawazine Rythmes du Monde : Pour tous les mélomanes de la musique africaine !

Du jazz, du funk, du blues et du soul seront à l’honneur au Festival Mawazine Rythmes du Monde prévu dans sa 12ème édition du 24 mai au 1er juin à Rabat. Les festivaliers pourront découvrir une programmation spéciale dédiée à la musique africaine. Au menu : neuf formations et des grands noms de la musique maghrébine et africaine, mais aussi sud-américaine. Les groupes invités se produiront chaque jour du festival, et livreront aux festivaliers des prestations uniques aux couleurs de leurs pays et de leurs patrimoines. Venus de différents horizons culturels, les Tambours de Brazza offriront un spectacle plein de sons, de danses et de couleurs le vendredi 24 mai en ouverture de la scène des Oudayas. Le samedi 25 mai sera consacré au groupe Tinariwen qui transportera les festivaliers dans un voyage à travers les paysages du Mali et la culture touarègue. Venu du Nigéria, l’artiste Seun Kuti se produira le dimanche 26 mai dans un show dont l’énergie promet d’être à la hauteur de Feu Fela Kuti, roi de l’afro beat et père du saxophoniste. Autour du répertoire colombien, le groupe Ondatropica se produira le lundi 27 mai à l’espace des Oudayas. Le lendemain, mardi 28 mai, la formation Jupiter & Okwes, dirigée par l’artiste congolais Jupiter Bokondji, évoquera le Congo et son peuple à travers un mélange entre musiques traditionnelles de la RDC et soul des années 1970. Le jazzmen Hugh Masekela fera lui aussi le déplacement à Rabat pour offrir un concert inédit le mercredi 29 mai. De son côté, le groupe mené par le charismatique Amazigh Kateb, fils de l’écrivain algérien Yacine Kateb, sera à l’honneur le jeudi 30 mai pour une prestation métissée et énergique qui s’annonce haute en couleurs. D’ailleurs, l’avant-première de ce concert sera orchestrée par Africa United, gagnant de Génération Mawazine 2010. Le vendredi 31 mai, la scène des Oudayas sera réservée au duo malien Amadou & Mariam.  Ce couple offre un mélange original et percutant entre funk, blues et répertoire traditionnel africain. Par ailleurs, la soirée de clôture sera dédiée au hip-hop. Célébré par The Roots, le Ghanéen Bliz the Ambassador fera sensation samedi 1er juin avec un concert qui compile sonorités africaines, riches instrumentations et hip hop original.n
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *