Festival national des arts populaires de Marrakech : Un vrai relai patrimonial aux futures générations

Festival national des arts populaires de Marrakech : Un vrai relai patrimonial aux futures générations

Cela va faire 47 ans depuis sa création et il revient toujours avec une même force, celle de son authenticité. C’est le Festival national des arts populaires de Marrakech (FNAP). L’un des plus vieux festival du Maroc, donne rendez-vous du 20 au 24 juin 2012 aux amateurs de cette messe culturelle qui leur promet un mariage inédit entre tradition et de créativité. A hauteur d’un budget de 6 millions DH pour l’organisation de cette édition, la Fondation des Festivals de Marrakech s’est lancé le pari d’y mettre du frais et du nouveau afin de témoigner d’une culture plurielle créative mais ancrée dans les valeurs de nos ancêtres. Ainsi, et dans un objectif d’attirer environ 200.000 spectateurs cette année, la fondation mise sur de nouveaux concepts et une programmation plus riche. «La Fondation renforce ses actions avec une programmation pointue et des objectifs spécifiques à court et à moyen termes. Elle veut continuer à inscrire le FNAP dans une vision stratégique et pragmatique pour atteindre l’excellence lors du 50ème anniversaire du festival», a annoncé les dirigeants de la Fondation, vendredi soir à Marrakech, lors d’une conférence de presse. Le FNAP, qui a décidé de rendre hommage cette année au grand artiste Hamid Zahir, ne sera pas sans donner à l’espace du Palais Badii sa pulsion et sa grandeur de jadis en assurant un rajeunissement de la relève au sein des troupes. Cette 47ème édition sera marquée par un moment incontournable, à savoir celui de la parade. Cette rencontre avec la population de Marrakech permettra aux visiteurs, de voyager cette année sous le thème «La Caravane». Parallèlement à cela, le concept du «Village du festival» introduit pour la première fois lors de l’édition précédente, sera repris cette année avec beaucoup de valeur ajoutée. Il sera de ce fait investi d’une programmation qui fera en sorte que la cité soit animée pendant les 5 jours  du festival pour promouvoir la transmission des folklores et des traditions auprès du public familial en créant une proximité avec le spectateur. La nouvelle scène marocaine n’est pas à exclure, cette année Dj Van et H-Kayne seront au rendez-vous et ne manqueront pas d’enflammer les scènes. Ces shows auront lieu dans des résidences qui constituent de vrais espaces d’exposition du savoir-faire populaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *