Festival Tétouan : Courts, longs métrages et films documentaires en compétition

Festival Tétouan : Courts, longs métrages et films documentaires en compétition

Les préparatifs de la 20ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan vont bon train. Prévue du 29 mars au 5 avril prochains, cette édition s’annonce riche en nouveautés. D’abord, trois compétitions marqueront le programme. La première consacrée aux longs-métrages, la deuxième dédiée aux films documentaires, et la troisième réservée aux courts-métrages.

Selon les organisateurs, c’est le réalisateur syrien Mohammed Malas qui présidera le jury du long-métrage, alors que la réalisatrice égyptienne Marianne Khouri et le réalisateur espagnol Ismaël Martin présideront respectivement les jurys du documentaire et du court-métrage. Mohammed Malas est réalisateur et fait partie des figures du cinéma arabe. En 1974, il est lauréat d’un diplôme de cinéma en Russie. Il compte à son actif plusieurs films primés dans plusieurs festivals internationaux dont: «Les rêves de la ville», «La nuit»,  «Le septième jour», «Tout va bien mon général», «La mémoire», «L’euphrate» et «Une échelle pour Damas».

Une projection spéciale de ce film sera programmée dans le cadre de cette édition du festival. Malas est également l’auteur de plusieurs romans, notamment «Annonciations pour une ville qui vivait avant la guerre», «Le rêve. Journal d’un film». En ce qui concerne Marianne Khouri, elle est réalisatrice et productrice engagée. Elle s’est illustrée dans le genre documentaire avec des films comme «Les passionnées du cinéma», «Le temps de Laura», «Ombres» et «Zelal», qui part à la rencontre du monde des déséquilibrés mentaux en Égypte.

Elle a, en outre, été la première femme arabe à faire partie du jury du Festival de Cannes, en plus d’être chargée en 2012 de la direction artistique du Festival international du cinéma du Caire. Marianne Khouri est également une productrice passionnée et engagée. Quant à Ismaël Martin, il est, depuis 2004, le président de l’Office de promotion du cinéma à Madrid. Il a produit plus de 70 courts-métrages et lancé plusieurs projets et initiatives dans ce domaine en Espagne.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *