FICM de Tétouan 2013 : La compétition s annonce serrée

FICM de Tétouan 2013 : La compétition s annonce serrée

La compétition officielle a été lancée, lundi 25 mars, dans le cadre du dix-neuvième FICM de Tétouan, qui se poursuit jusqu’au 30 mars. A l’instar des années précédentes, le cinéma Avenida a été choisi pour la projection des douze longs-métrages en lice. Le film roumain, français et belge «Au-delà des collines» a ouvert la compétition officielle dans cette catégorie long-métrage. Ce film de 150 minutes de son réalisateur roumain Cristian Mungiu raconte l’histoire émouvante d’Alina qui vient d’arriver d’Allemagne dans son petit village natal en Roumanie pour emmener son amie Voichita vivre avec elle là-bas. Mais il lui sera difficile de convaincre cette dernière qui s’est retirée dans une église pour se consacrer à Dieu.
Le Maroc sera représenté dans cette compétition officielle de long-métrage par les deux films «Les chevaux de Dieu» (115 minutes) de Nabil Ayouch et «Zéro» (111 minutes) de Nour-Eddine Lakhmari.
Il est à noter que la projection des douze autres long-métrages documentaires en lice se déroule dans les locaux de l’Institut français. Le long-métrage espagnol «L’énigme des livres du plomb» d’Oscar Berdullas a ouvert la compétition de cette catégorie de films dont la majorité est réalisée par de jeunes cinéastes représentant dix pays du pourtour méditerranéen. Le Maroc y sera représenté par «Le danseur» d’Abdelilah El Jaouhary.
Une sélection de films produits en 2112, notamment en Espagne, en France, en Egypte et en Italie, sont projetés dans le cadre de cette dix-neuvième édition en séances spéciales et hors compétition. Le public tétouanais et les visiteurs de la ville sont invités aussi à découvrir le cinéma portugais à travers la programmation au cours de ce festival de quatre long-métrages produits au Portugal entre 1988 et 2012.
Le choix est porté cette année sur le cinéma algérien qui fête son 55ème anniversaire. Cette dix-neuvième édition connaîtra ainsi la projection des longs et courts métrages de fiction et documentaires des grands cinéastes algériens. Des professionnels du cinéma algériens sont invités pour prendre part à des rencontres programmées au cours de cette édition.
La cérémonie de clôture de ce festival se distinguera, samedi 30 mars, par la présentation du film documentaire italien «César doit mourir» des célèbres frères Vittorio et Paolo Taviani. Sorti en salles en octobre 2012, ce documentaire en noir et blanc a valu à Vittorio et Paolo, âgés respectivement de 83 et 81 ans, l’Ours d’or lors du dernier Festival international du film de Berlin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *