Fidadoc : Six projets retenus pour l’atelier «Produire au Sud Agadir Sahara»

Fidadoc : Six projets retenus pour l’atelier «Produire au Sud Agadir Sahara»

Ils seront encadrés et accompagnés par des professionnels internationaux, producteurs, distributeurs, scénaristes…

Les projets sélectionnés dans le cadre de la 2ème édition de l’atelier «Produire au Sud Agadir Sahara», organisé dans le cadre du Festival international de film documentaire d’Agadir, prévu du 19 au 23 juin, sont désormais connus.  Selon les organisateurs, cette année six projets sont retenus. Il s’agit en effet de «Fouledh» d’Abdallah Chamekh (Tunisie), «ISHQ» d’Hicham Elladdaqi (Maroc), «Marokkiat» de Sonia Terrab (Maroc), «Maydoum Hal» de Nadia Chouieb (Algérie), «Sur les traces du père» de Delphine Yerbanga (Burkina Faso), «Rien sur ma mère» de Latifa Doghri et Salem Trabelsi (Tunisie).

Ainsi ces porteurs de projets seront encadrés et accompagnés cette année par des professionnels internationaux, producteurs, distributeurs, vendeurs internationaux, diffuseurs, scénaristes,  parmi lesquels des experts et consultants familiers de Produire au Sud, à l’instar de Ali Essafi, scénariste-réalisateur et producteur marocain, Jihane El-Tahri, scénariste, réalisatrice et productrice égyptienne, Estelle Robin-You, productrice française, Myriam Sassine, productrice libanaise, Stefano Tealdi, producteur et documentariste italien, Guillaume Thoulon, juriste et Denis Vaslin, producteur néerlandais/français.

«Le 2ème Atelier «Produire au sud Agadir Sahara» est un atelier de six jours de formation intensive qui se conclura par une présentation publique des projets devant un panel de producteurs marocains et étrangers, de diffuseurs et de responsables de fonds régionaux, couplée à des «one to one», avec ces mêmes professionnels», expliquent les organisateurs à ce sujet. Pour rappel, le Festival international du film documentaire d’Agadir et le Festival des trois continents de Nantes se sont associés en 2017 pour créer un Atelier «Produire au Sud Agadir-Sahara», dont l’objectif est de familiariser des binômes auteur/producteur marocains, maghrébins et subsahariens, porteurs d’un projet de long-métrage documentaire, avec les techniques et outils de la coproduction cinématographique internationale à travers une logique d’accompagnement individuel de projets en développement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *