décembre 14, 2017

 

Fistule anale, fissure anale…

La fistule anale et la fissure anale constituent un autre aspect des maladies fréquentes qui concernent la marge anale. Le canal anal constitue la partie terminale du tube digestif ou de l’intestin. Il mesure 3 à 4 cm et comporte des muscles sensibles, les sphincters.
Les sphincters sont comme des « freins » qui nous font retenir les selles et les gaz. Aux toilettes, le relâchement est volontaire et avec la poussée abdominale,  l’émission des selles est possible.
Une fistule anale est une communication anormale entre le canal anal et la peau de la région anale et se traduit par un orifice anormal, inflammatoire et remanié qui laisse sortir des sérosités, du pus, parfois des débris de selle. C’est pour cela que le patient trouve toujours sa culotte salie par ces secrétions. La fistule anale fait généralement suite à un abcès de la région anale.
Une fois éclaté, l’abcès laisse un trajet anormal, qui se termine par un orifice externe. La fistule anale peut être simultanée à un abcès et c’est l’abcès fistulisé qui est douloureux et fébrile. Ou encore c’est la forme chronique qui n’est pas douloureuse et c’est ce qui retarde la consultation et les soins. Il n’est pas besoin de bilan particulier et votre médecin après un interrogatoire précis et un examen clinique soigneux peut poser le diagnostic et vous proposera le traitement qui s’impose. Quelque fois des fistules multiples accompagnées d’autres symptômes font penser à des affections spécifiques (maladie de Crohn, Tuberculose…) et feront demander un bilan particulier. Le traitement à proposer sera adapté à la situation. C’est un traitement chirurgical qui a le double impératif de guérir la fistule et de sauvegarder la continence anale ( la capacité à retenir les gaz et les selles de façon, volontaire) car souvent cette fistule traverse les muscles sphincter. Le résultat du traitement chirurgical est très bon mais quelque fois la récidive peut survenir (1 à 2% des cas)
La fissure anale, à ne pas confondre donc la fistule est une ulcération de la marge anale provoquée parfois par une grosse selle qui a irrité la muqueuse ( la partie interne).Elle est très douloureuse et se produit au passage des selles. Ce qui amène à redouter le moment de la selle et entretient la constipation. Parfois la fissure n’est pas très douloureuse et se traduit par une simple gêne ou des démangeaisons de l’anus, ou encore un saignement qui tâche la culotte. A l’examen clinique votre médecin qui fait un toucher rectal  réveille cette douleur qui s’accompagne d’une contracture réflexe des sphincters.
Ici encore, il n’y a pas de bilan particulier à faire ce qui rend souverain un bon examen clinique par votre médecin. Le traitement est d’abord médical. En cas d’échec et en dehors d’autres petits actes (infiltration de la région par des produits spécifiques), le traitement radical pour en finir est chirurgical. Les soins post opératoires avec une bonne hygiène sont très importants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *