Fonds d’aide au théâtre : Les professionnels mécontents

Fonds d’aide au théâtre : Les professionnels mécontents

Retard de paiement et coupe dans le budget

Les membres du syndicat veulent un partenariat avec le ministère afin d’organiser un atelier de réflexion pour développer une stratégie de soutien dédiée au secteur.

Les résultats du fonds d’aide au théâtre, annoncés par le ministère de la culture, provoquent le mécontentement chez les membres du syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques. Dans un communiqué diffusé récemment, le syndicat reproche à la commission du fonds d’aide à la production et à la diffusion d’œuvres théâtrales, aux résidences artistiques de longue durée et aux tournées des troupes, le non-respect du délai de paiement des subventions ainsi que d’avoir grandement réduit le budget consacré aux troupes. «L’ensemble des sommes annoncées pour la plupart des projets est dérisoire et insuffisant.

Ces montants alloués ne couvrent même pas 50% du coût de la production et la diffusion du projet», peut-on lire dans le communiqué. Le Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques demande également la révision de la composante de la commission du fonds d’aide ainsi que l’appel à l’accélération du versement du reste des subventions consacrées aux artistes du théâtre contractuels, ayant inscrit dans le cadre du programme de soutien de l’année dernière. De plus, les membres du syndicat veulent un partenariat avec le ministère afin d’organiser un atelier de réflexion pour développer une stratégie de soutien dédiée au secteur.

Il faut noter que la commission du fonds d’aide a retenu 13 projets dans le cadre de la localisation des équipes de théâtre, 40 projets dans le cadre de la production et la diffusion des productions théâtrales et 13 projets dans la cadre des tournées théâtrales. Parmi les bénéficiaires, on retrouve la troupe «Akoun pour les cultures et les arts», «Odissa pour la culture et les arts», le théâtre ouvert Daha wasa, le théâtre Tanssifte, Rouicha pour la culture et les arts, le théâtre de Khemisset et autres. Rappelons que cette année, le ministère de la culture a alloué une somme de 11.614.000 dirhams contre 9.120.000 dirhams débloquée l’année dernière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *