Formation à Casablanca : À la découverte du patrimoine marocain et maghrébin

Formation à Casablanca : À la découverte du patrimoine marocain et maghrébin

L’Université populaire du patrimoine poursuit son programme mensuel à Casablanca. Ce projet universitaire mené depuis octobre 2011 est destiné à tous ceux qui militent ou se passionnent pour le patrimoine de l’architecture marocaine et maghrébine. Il offre une formation libre, gratuite et sans condition d’accès. À l’origine de cette initiative, l’Association Casamémoire et l’Institut français de Casablanca qui ont lancé la première édition de l’Université populaire du patrimoine. Selon les initiateurs de cette formation, l’objectif est de donner aux participants les moyens de devenir les promoteurs du patrimoine historique et culturel du Maroc lors des journées du patrimoine notamment et de participer en toutes circonstances à la diffusion de la culture marocaine et contribuer à renouveler l’offre touristique. Par ailleurs, la formation s’articule autour d’une série de conférences mensuelles conçues autour du patrimoine national, des travaux dirigés et sorties sur le terrain et des cours de traduction simultanés. Au programme de ce mois de janvier, la quatrième conférence qui aura lieu ce mardi 17 janvier à 19h à la maison de l’Union marocaine du travail (UMT). Cette rencontre sera placée sous le thème «Faut-il préserver le paysage?». Elle sera présentée par Daniele Pini, architecte urbaniste et professeur d’aménagement à l’Université de Ferrara de l’Italie. «Casablanca, patrimoine mondial?» est le thème de la conférence prochaine qui sera présentée le 14 février. Celle-ci sera animée par Roméo Carbelli, géographe et chercheur au laboratoire Citeres, et l’anthropologue Ahmed Skounti. D’ailleurs, une série d’ateliers seront organisés dans ce cadre. Ceux-ci sont destinés à ceux ou celles qui souhaitent mettre à profit leurs acquis sous la tutelle de Michel Kneubühler et l’équipe de Casamémoire. «Nous proposons des ateliers mensuels de décembre 2011 à mars 2012 qui leur permettront de concrétiser un travail sur le terrain. Les travaux seront valorisés lors des Journées du patrimoine», ajoutent les organisateurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *