Foro Casa et Top 25 pour promouvoir l’art

Foro Casa et Top 25 pour promouvoir l’art

A l’instar de plusieurs villes de par le monde, la métropole marocaine sera désormais l’une des capitales de l’art. Pour ce faire, une première édition de Foro Casa et Art Week-Top 25 Art Fair ou Top twenty five se tiendra du 16 au 19 novembre. Une manifestation organisée par la fondation espagnole Temas del Arte, présidée par Victor del Campo. L’objectif annoncé par les organisateurs lors d’une conférence de presse organisée lundi 14 novembre dans la même ville, étant de «contribuer à la promotion et au développement des industries culturelles au Maroc». Ainsi, Foro Casablanca sera l’occasion de débattre, pendant deux jours, les 17 et 18 novembre, de la promotion des travaux réalisés par les intervenants au domaine artistique et culturel du continent africain et du bassin méditerranéen. Quant au Top 25 Art Fair, il réunira 25 galeries de renommée internationale qui exposeront et mettront à la vente, durant quatre jours, les œuvres d’artistes d’Afrique et de Méditerranée. A cet égard, M. del Campo a indiqué lors de la conférence de presse que «le Top 25-Art Fair s’appuie sur une démarche et une approche personnalisées. Pour cette première édition, l’impératif n’est pas de réunir au sein d’un même espace le plus grand nombre de galeries. Mais, de rassembler celles qui répondent à des critères de qualité et de professionnalisme». Sélectionnées par un comité composé d’experts en art, les galeries participantes étaleront des  œuvres artistiques sur une superficie de 850m2 lors de la tenue de cette foire. «L’un des principaux objectifs du Top 25-Art Fair est de favoriser le marché de l’art et les galeries professionnelles qui travaillent avec des artistes africains et méditerranéens», détaille le directeur des deux événements, qui a rappelé que ce projet, ayant démarré le 1er août 2009, est entièrement marocain. Et d’enchaîner : «L’industrie culturelle permet de créer de la richesse et de l’emploi». Le même son de cloche a été relevé chez Guillermo Escribano Manzano, conseiller culturel et de coopération de l’ambassade d’Espagne au Maroc, qui a estimé que «le Maroc représente pour l’Espagne un allié et partenaire essentiel du point de vue culturel».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *