France : un violeur récidiviste tue une joggeuse

Lors d’une conférence de presse au tribunal de Lille, cependant, le procureur avait déclaré que la qualification des faits pourrait être affinée, car on ignore pour l’heure si sa victime a été violée. Ces faits sont passibles de la réclusion criminelle à perpétuité, et le placement en détention provisoire sera requis. La jeune femme de 29 ans, Natacha Mougel, cadre supérieur chez Décathlon, a disparu dimanche soir entre 19h30 et 20 heures, alors qu’elle effectuait son jogging dans le parc de Septentrion, seule et sans téléphone. Elle s’entraînait en vue du prochain semi-marathon de Marcq. Ne la voyant pas revenir, son ami avait prévenu la police locale, qui avait immédiatement entrepris des recherches, jugeant la disparition inquiétante. Lundi matin, les policiers ont trouvé sur un chemin des sous-vêtements et un couteau. Le corps de la victime a été retrouvé dans la nuit sur un chemin de la forêt de Phalempin, à une vingtaine de kilomètres du lieu de l’enlèvement. C’est le suspect qui leur a indiqué l’endroit. Natacha aurait été étranglée et blessée mortellement à l’arme blanche, un couteau et un tournevis. D’après ses déclarations, Alain Penin aurait commencé par étrangler la jeune femme avant de tenter de la violer, ce qui explique la présence de ses effets personnels sur les lieux de l’enlèvement. Mais la victime se serait débattue avec une grande virulence. D’où l’acharnement du suspect avec son tournevis. Depuis plusieurs semaines, comme l’explique la Voix du Nord, plusieurs témoins avaient aperçu cet homme très corpulent rodant dans la région, fumant une cigarette devant sa voiture, une Renault 5 grise, se garant n’importe où «pour observer des jeunes femmes qui couraient». Devant ce comportement bizarre, une riveraine a même noté sa plaque d’immatriculation. C’est son témoignage déterminant qui a permis de remonter jusqu’au suspect. Pour expliquer son geste, le suspect s’est dit pris «de pulsions irrépressibles». Sa version est contredite par les témoignages des riverains selon qui il essayait de repérer des proies depuis des semaines.arme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *