Free-lance, un métier à l’avenir prometteur

Free-lance, un métier à l’avenir prometteur

Free-lance désigne un statut indépendant lié aux prestations «intellectuelles». Armé de son ordinateur et connecté à Internet, le free-lance qui est la personne adhérente à ce métier, exécute les ordres des entreprises appelées désormais «Donneurs d’ordre». Ces dernières définissent la mission que cette personne va ensuite réaliser sous sa propre responsabilité. Pour ce qui est de l’organisation du travail, le free-lance négocie avec l’entreprise qui fait appel à ses services, en l’occurrence les conditions de sa mission, le temps de livraison de son travail et sa rémunération. Le métier free-lance requiert l’autonomie, l’organisation, la disponibilité et l’anticipation. Le free-lance se trouve, par conséquent, face à une adéquation difficile entre la bonne qualité de son travail et le respect du délai de livraison. Toutefois, ce métier présente quelques risques liés notamment à la protection sociale, la solitude dans l’activité et surtout un revenu salarial qui n’est pas régulier.Pour connaître les sources du terme free-lance, il faut remonter dans le temps. Dans un article intitulé «Un métier vieux comme le monde» paru dans le Monde diplomatique, édition novembre 2004, Peter Warren Singer a signalé que l’apparition du terme «free-lance» se voit liée à la guerre. «… La prolifération des forces militaires privées coïncide avec une instabilité croissante due à des changements politiques ou à des périodes de démantèlement des armées régulières – en particulier pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453). L’absence d’une autorité centralisée crée alors les conditions optimales pour le recrutement de soldats privés. A l’origine, nombre d’entre eux proposent leurs services en tant que «lances libres» (l’origine du terme actuel de «free-lance»)», rapporte M. Singer. Loin de la guerre et des conflits, les métiers free-lances restent, dans la majorité des cas, un des métiers paisible où une atmosphère de sérénité domine les rapports free-lance/Donneur d’ordre. Par ailleurs, le free-lance peut toucher plusieurs domaines d’activité : Webmaster, Webdesigner, Graphiste, Developpeur, Commercial, Traducteur, Infographiste… Et même s’il n’y a pas de statistiques exactes concernant le nombre de ces free-lances, ils se font de plus en plus sentir sur le terrain et leurs services sont de plus en plus convoités à travers les offres d’emploi. Que vous soyez, fonctionnaire ou étudiant, la nature de ce métier vous permet de l’exercer parallèlement à votre activité principale. Le free-lance peut être une solution pour les étudiants afin de gagner de l’argent de poche ou bien payer ses études. Il peut être aussi une solution de rechange pour les nouveaux lauréats, un métier temporaire avant de trouver une place stable dans la société.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *