Gastronomie : Les vertus de l’asperge

Les fibres douces de l’asperge ont un effet stimulant sur le transit intestinal.
La plante est caractérisée par un feuillage fin et très ramifié. Plutôt que de parler variété, mieux vaut apprendre à reconnaître les asperges par leur couleur. On en distingue trois grands types: les blanches, les violettes et les vertes. Les asperges seront rincées ou brossées légèrement sous l’eau puis séchées. Les éplucher de la pointe vers le talon avec un économe.
Ne pas couper la partie fibreuse de l’asperge mais la casser. On peut conserver les asperges crues -et non cuites- 24 à 48 heures emballées dans un linge humide dans le compartiment à légumes du réfrigérateur. Voici quelques idées de consommation :
– remplacer les « mouillettes » dans un oeuf à la coque par des asperges;
– ajouter quelques pointes d’asperge sur une galette salée et l’agrémenter d’un oeuf au plat et de crème fraîche;
– garnir d’asperges une quiche (crème, oeuf, fromage râpé, ciboulette hachée, poitrine fumée en dés) ou une omelette;
– ennoblir une simple jardinière primeurs avec des bâtonnets d’asperge;
– accompagner un poisson d’asperges cuites à la poêle dans un fond d’huile d’olive;
– agrémenter de boîtes d’asperge fraîches une crème d’asperge décorée de quelques feuilles de cerfeuil.
Plus inhabituelle, la confiture d’asperges que l’on consommera comme pour accompagner une volaille ou un gibier; ou le sorbet d’asperges; ou encore le pain perdu aux asperges: battre deux oeufs dans du lait salé agrémenté de parmesan râpé, y tremper des tranches de pain brioché puis les faire dorer à la poêle dans un fond de beurre, garnir les pains perdus d’asperges cuites tièdes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *