Ghita Laskrouif : «J adore recycler et j incite les gens à le faire»

Ghita Laskrouif : «J adore recycler et j incite les gens à le faire»

ALM : Que représente votre participation à l’événement Festimode Casablanca Fashion Week, prévu en octobre prochain ?
Ghita Laskrouif : Festimode Casablanca Fashion Week est un rendez-vous annuel à ne pas rater. Cet événement local représente, pour moi, une bonne occasion pour révéler mon travail et côtoyer les personnalités les plus connues dans le monde de la mode.

Vous êtes en résidence de créateurs de mode contemporaine aux Abattoirs de Casablanca, ce lieu vous inspire-t-il ?
Effectivement, je suis toujours en résidence d’artistes aux Abattoirs de Casablanca jusqu’à la fin octobre. Cet espace culturel me permet de créer en liberté et aussi de rencontrer et collaborer avec d’autres artistes. Bref, c’est un lieu très inspirant. Le créateur Mehdi Khesouane, qui est également en résidence d’artistes, et moi souhaitons organiser, à la fin de la résidence, une soirée consacrée aux installations de nos deux collections et projection des vidéos, afin de montrer un peu notre travail aux gens. Cela va encourager et motiver d’autres stylistes à participer à ce programme résidentiel de mode.

Qu’est-ce qui caractérise votre collection?
J’aime le changement et j’aime créer et présenter, à chaque fois, des styles différents. Je n’aime  pas trop rester sur la même chose. Néanmoins, le fil conducteur entre toutes mes collections c’est le travail manuel, les volumes, les structures architecturales et le recyclage. Pour ma nouvelle collection, je travaille sur le thème micro-organisme en m’inspirant du monde microscopique qui nous entoure. J’ai essayé de reprendre ses formes en me basant sur le détail. J’ai essayé de mélanger entre broderies contemporaines perlage et crochet. Aussi, j’ai introduit plus de couleurs que d’habitude.

Qu’aimeriez-vous voir révéler dans vos collections ?
J’adore recycler et j’incite les gens à le faire et aimer ce qu’ils ont déjà, aussi chercher à créer plus à chaque fois. On devient une vraie société de consommation dans les domaines de la mode et de la technologie. On constate qu’avant il y avait deux saisons de tendances, alors que maintenant il y en a jusqu’à quatre à cinq saisons dans certains pays.

Des projets?
Actuellement, je me consacre à mes projets des abattoirs et à la préparation de l’événement Festimode Casablanca Fashion Week. Je prépare également une exposition prévue pour bientôt.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *